Oscars riment très rarement avec box-office

Avec seulement 11,5M$ récoltés au box-office mondial, "Room" peut tout de même espérer décrocher l'Oscar du meilleur film le 28 février prochain
Avec seulement 11,5M$ récoltés au box-office mondial, "Room" peut tout de même espérer décrocher l'Oscar du meilleur film le 28 février prochain - © Universal Pictures

Public et votants de l'Académie s'accordent peu souvent sur un même gagnant. Et l'année 2015 ne devrait pas déroger à la règle puisque le grand favori des Oscars, "The Revenant", ne cumule à l'heure actuelle que 361,1M$ au box-office international.

Dimanche 28 février, l'Académie des Oscars dévoilera les noms des lauréats de sa 88e cérémonie. Avec douze citations, le film d'Alejandro Inarritu est donné favori, devant "Mad Max : Fury Road", "Seul sur Mars", "Le Pont des espions", "Carol", "Spotlight" et "The Big Short".

Encore une fois, le choix des votants ne se posera pas sur l'un des grands gagnants du box-office de l'année dernière, comme "Jurassic World" ou "Fast and Furious 7", même si "Star Wars : Le Réveil de la force" lorgne sur cinq statuettes dorées, principalement dans des catégories dites techniques.

"Seul sur Mars", premier au box-office

Parmi les huit nommés cette année à l'Oscar du meilleur film, "Seul sur Mars" de Ridley Scott est celui qui a remporté le plus d'argent à l'international avec 614,2M$. Le long métrage se place devant "Mad Max : Fury Road" de George Miller et ses 376,7M$. "The Revenant", sorti plus tardivement, cumule quant à lui 361,1M$.

Mais inutile d'engendrer autant d'argent pour espérer remporter la très convoitée statuette. En 2010, "Démineurs" l'avait obtenue avec seulement 48,6M$. De quoi redonner de l'espoir aux films indépendants nommés cette année. "Spotlight" a en effet récolté le maigre pactole de 49,2M$, "Brooklyn" seulement 39,8M$. La palme revenant à "Room" et ses 11,5M$. Mais le film, qui place Brie Larson en bonne place pour l'Oscar de la meilleure actrice, n'est sorti que dans peu de pays. Il fera notamment son apparition en France, après la cérémonie, le 9 mars prochain, tout comme "Brooklyn".

"Le Retour du roi", "Titanic" et "Forrest Gump", des exceptions

Aussi loin qu'il est possible de remonter dans les archives du box-office mondial, le nombre de fois où l'Oscar du meilleur film est revenu au succès de l'année précédente peut se compter sur les doigts de la main. "Autant en emporte le vent", "La Mélodie du bonheur", "Le Parrain", "Rocky" et "Rain Man" font partie de cette courte liste.

Parmi les derniers à avoir séduit à la fois l'Académie et les spectateurs, "Titanic" a remporté en 1998 le nombre record de onze statuettes et est devenu le premier film à passer la barre hautement symbolique du milliard de dollars au box-office. Trois ans plus tôt, "Forrest Gump" réussissait également l'exploit d'accorder tout le monde en décrochant six prix et 677M$ à l'international, deuxième succès de l'année 1994 derrière "Le Roi lion".

Le dernier détenteur de cette double palme est "Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi", dernier volet de la trilogie de Peter Jackson sorti en 2003.