Oscars 2019 : la domination de "Roma", Spike Lee, Bradley Cooper, "Black Panther"... Ce qu'il fallait retenir des nominations

La 91e cérémonie des Oscars se tiendra à Los Angeles, le dimanche 24 février prochain, sans maître de cérémonie.
La 91e cérémonie des Oscars se tiendra à Los Angeles, le dimanche 24 février prochain, sans maître de cérémonie. - © ANGELA WEISS / AFP

En ce mardi 22 février, les nominations de la 91e cérémonie des Oscars ont réservé leur lot de surprises et de déceptions. Si "La Favorite" de Yórgos Lánthimos est arrivé en tête avec dix nominations, d'autres comme "Roma" de Alfonso Cuarón (ex aequo) ont créé la surprise en fournissant des premières nominations pour un site de streaming. "Black Panther" continue de marquer l'histoire de son empreinte tout comme le réalisateur Spike Lee. Malgré ça, l'Académie des Oscars a snobé Bradley Cooper, ainsi que les femmes réalisatrices.

Le couperet est tombé. A 14h20, le monde du cinéma était tourné vers Los Angeles où les nominations pour la 91e cérémonie des Oscars ont été annoncées, à 5h20 heures locales, lors d'une conférence retransmise en direct sur internet. Les prétendants désignés sont désormais lancés dans la course à la statuette dorée. Si les professionnels du septième art avaient pressenti certains favoris comme "Green Book : Sur les routes du sud" et "Vice", d'autres surprises se sont greffées à l'événement le plus important du cinéma.

L'avènement de Spike Lee ?

Il lui aura fallu presque trente ans de carrière au cinéma pour se voir décerner sa première nomination dans la catégorie "meilleur réalisateur". Avec "BlacKkKlansman", Spike Lee remporte déjà une victoire personnelle mais devra faire face à des mastodontes de l'industrie tels que Alfonso Cuarón, lauréat de l'Oscar du meilleur réalisateur en 2014 pour "Gravity". Basée sur une histoire vraie, "BlacKkKlansman" est nommé dans cinq autres catégories dont celle du "meilleur acteur dans un second rôle" pour Adam Driver et "le meilleur scénario adapté". Spike Lee n'a jamais remporté d'Oscars dans la compétition officielle mais s'est vu attribuer un Oscar d'honneur en 2016.

"Black Panther" entre dans l'Histoire

Véritable phénomène en 2018, "Black Panther" de Ryan Coogler atteint une nouvelle fois des sommets. Le blockbuster devient le premier film de super-héros à être nommé pour l'Oscar du meilleur film. Si son réalisateur n'a pas été cité parmi les candidats au titre du meilleur réalisateur, ni aucun des acteurs pour leur performance, "Black Panther" cumule pourtant sept nominations dont celle de la meilleure chanson originale pour "All The Stars" avec Kendrick Lamar.

"Roma", le pari gagnant de Netflix ?

Si la nomination du dernier film d'Alfonso Cuarón était attendue, la domination de "Roma" est pour le moins révolutionnaire. Avec dix nominations, dont celle du meilleur réalisateur et du meilleur film, le long-métage mexicain signe la plus grosse performance pour un film distribué par un site de streaming. Netflix joue depuis longtemps dans la cour des grands du cinéma mais s'impose encore plus avec "Roma" en décrochant ses premières nominations dans les catégories "meilleur film", "meilleur réalisateur", "meilleure actrice" pour Yalitza Aparicio, "meilleur scénario original", "meilleur film en langue étrangère", "meilleurs décors", "meilleur montage de son" et "meilleur mixage de son". Une domination qui pourrait changer le paysage cinématographique si "Roma" remporte l'Oscar du meilleur film, sans même avoir un box-office.

La déception de Bradley Cooper

Cumulant huit nominations, "A Star Is Born", le premier film réalisé par Bradley Cooper fait partie des longs métrages les plus nommés des Oscars 2019. Pourtant, même si le film dramatique est en lice pour remporter l'Oscar du meilleur film, l'Académie des Oscars n'a pas reconnu le travail de réalisateur de Bradley Cooper. L'acteur pourra néanmoins croire en ses chances dans la catégorie "meilleur acteur", même s'il s'était déjà incliné face à Rami Malek dans "Bohemian Rhapsody" lors des Golden Globes 2019, également nommé dans la même catégorie. A noter qu'aucune femme réalisatrice n'a été nommée dans la catégorie correspondante. Kathryn Bigelow reste la seule femme à avoir remporté cet honneur en 2010 avec "Démineurs".