Oscars 2017: "Le Client", Oscar du meilleur film étranger en l'absence de son réalisateur iranien

Asghar Farhadi
Asghar Farhadi - © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT - AFP

"Le Client", un drame iranien, a reçu l'Oscar du meilleur film en langue étrangère lors de la cérémonie de remise des prestigieux prix, à Hollywood, dimanche. Son réalisateur, l'Iranien Asghar Farhadi, n'était pas présent, désapprouvant le décret anti-migration du président américain Donald Trump visant sept pays musulmans. Une déclaration de M. Farhadi a été lue par une ingénieure irano-américaine, Anousheh Ansari, à la réception de la statuette dorée. "Je suis désolé de ne pas être avec vous ce soir. Mon absence est dictée par le respect pour mes compatriotes et ceux des six autres nations qui n'ont pas été respectés par la loi inhumaine appliquée à l'entrée des immigrants aux USA." Le drame, une coproduction française, était en compétition avec "Les oubliés" (Danemark), "Mr. Ove" (Suède), "Tanna" (Australie) et "Toni Erdmann" (Allemagne). Précédemment, Viola Davis a remporté l'Oscar du meilleur second rôle féminin pour sa performance d'épouse bafouée dans "Fences", face à Naomie Harris ("Moonlight"), Nicole Kidman ("Lion"), Octavia Spencer ("Les Figures de l'Ombre") et Michelle Williams ("Manchester by the Sea"). Mahershala Ali, est reparti avec la statuette du meilleur second rôle pour son interprétation d'un trafiquant de drogue au grand cœur dans "Moonlight". Il devient le premier acteur musulman à recevoir ce prestigieuse prix.


Belga