Oscars 2016 : Grand favori, "The Revenant" menacé par "Spotlight" et "Mad Max : Fury Road"

Oscars 2016 : Grand favori, "The Revenant" menacé par "Spotlight" et "Mad Max : Fury Road"
Oscars 2016 : Grand favori, "The Revenant" menacé par "Spotlight" et "Mad Max : Fury Road" - © AFP PHOTO/MARTIN BUREAU

Et si le film d'Alejandro Inarritu se faisait voler la vedette par les outisiders "Spotlight" et "Mad Max : Fury Road"? Sur le papier "The Revenant" est donné grand favori de la 88e cérémonie des Oscars, organisée dimanche 28 février, avec douze citations, mais ses concurrents ont su séduire les critiques américains.

À une dizaine de jours de la grande soirée, le nom de "The Revenant" est sur toutes les lèvres. Sorti vainqueur des Golden Globes et des BAFTA, le western d'Alejandro Inarritu est donné gagnant pour succéder à "Birdman", précédent film du réalisateur mexicain qui avait remporté en 2015 la tant convoitée statuette dorée.

Si "The Revenant" a raflé le prix du meilleur film dans de prestigieuses cérémonies de récompenses, rien n'est encore joué. Dans son ombre se tapissent "Spotlight" et "Mad Max : Fury Road", qui ont eu la préférence des multiples associations de critiques à travers le pays. Mais avoir derrière soi l'appui de la presse n'est pas toujours suffisant. L'année dernière, les divers cercles de journalistes avaient manifesté leur penchant pour "Boyhood", qui s'était finalement incliné face à "Birdman" aux Oscars.

Il en va de même pour Alejandro Inarritu, capable de réaliser un doublé historique dans la catégorie réalisateur. Les critiques lui ont préféré George Miller pour sa suite de "Mad Max", mais le lauréat 2015 possède l'énorme avantage d'avoir remporté le DGA Award, baromètre fiable pour désigner le futur lauréat aux Oscars.

Moins de surprises possibles côté interprétation et scénario

La course est en revanche moins ouverte pour les acteurs. Tous les indicateurs sont au vert pour Leonardo DiCaprio, archi-favori de la compétition. Récompensé aux Golden Globes, aux Screen Actors Guild Awards et aux BAFTA, l'acteur a également reçu un accueil enthousiaste de la part des critiques. Seul un seul de ses adversaires, Michael Fassbender pour "Steve Jobs", a été cité par quelques cercles de journalistes.

Chez les femmes, l'Oscar semble tout droit destiné à Brie Larson pour son rôle dans "Room". À 26 ans, la Californienne a elle aussi réussi le triplé Golden Globes, Screen Actors Guild Awards et BAFTA. Parmi ses concurrentes, seules Cate Blanchett ("Carol") et Charlotte Rampling ("45 ans") seraient susceptibles de l'empêcher de monter sur la scène du Dolby Theatre.

Pour les seconds rôles, Mark Rylance ("Le Pont des espions") et Sylvester Stallone ("Creed") devancent leurs adversaires. Le premier a la préférence des critiques et des BAFTA tandis que le second est reparti glorieux des Golden Globes en janvier dernier. Kate Winslet ("Steve Jobs") et Alicia Vikander ("The Danish Girl") se détachent également du lot côté féminin.

L'Oscar du meilleur scénario original semble tout droit se diriger vers "Spotlight" qui réalise un parcours quasi-sans faute. À l'exception des Golden Globes, qui ont récompensé "Steve Jobs", l'enquête des journalistes du Boston Globe a conquis le tout Hollywood, notamment les WGA Awards, cérémonie organisée par les scénaristes américains. "The Big Short" devrait de son côté décrocher l'Oscar du meilleur scénario adapté