Olivia Wilde rejoint la série musicale de Martin Scorsese et Mick Jagger

Toujours sans titre, la série se centrera sur Richie Finestra, le producteur d'un prestigieux label new-yorkais chargé de découvrir de nouveaux talents. Ce cocaïnomane connaîtra une période excitante de la musique, l'année 1977, période charnière pour l'industrie musicale avec l'avènement du punk, le succès du disco et les prémices du hip-hop
Toujours sans titre, la série se centrera sur Richie Finestra, le producteur d'un prestigieux label new-yorkais chargé de découvrir de nouveaux talents. Ce cocaïnomane connaîtra une période excitante de la musique, l'année 1977, période charnière pour l'industrie musicale avec l'avènement du punk, le succès du disco et les prémices du hip-hop - © FREDERIC J. BROWN - AFP

L'actrice américaine participera au pilote et donne bon espoir de voir ce vieux projet télévisé se concrétiser un jour.

Toujours sans titre, la série se centrera sur Richie Finestra, le producteur d'un prestigieux label new-yorkais chargé de découvrir de nouveaux talents. Ce cocaïnomane connaîtra une période excitante de la musique, l'année 1977, période charnière pour l'industrie musicale avec l'avènement du punk, le succès du disco et les prémices du hip-hop.

Olivia Wilde interviendra dans la peau de Devon Finestra, le femme de Richie. Cette ancienne actrice et mannequin a vécu une vie de bohème dans le New York des années 60 et la phase artistique que traverse son mari l'encourage à revivre ce style de vie.

Celle qui a joué Numéro 13 dans la série médicale "Dr House", de 2007 à 2011, donnera la réplique à Bobby Cannavale, recruté depuis juin dernier dans le rôle principal.

L'arrivée d'Olivia Wilde pourrait accélérer la production de ce projet développé depuis 2010. Deadline.com évoque le tournage du pilote pour cet été, même si officiellement HBO n'a toujours pas commandé ce fameux épisode test. Comme pour "Boardwalk Empire", autre série diffusée sur HBO, Martin Scorsese retournera derrière la caméra et sera épaulé à la production par Mick Jagger, le leader des Rolling Stones.

 

AFP Relax News