Olga Kurylenko, Lambert Wilson et Sara Giraudeau dans le thriller "Les Traducteurs"

Régis Roinsard réunira un casting international pour son prochain film "Les Traducteurs"
Régis Roinsard réunira un casting international pour son prochain film "Les Traducteurs" - © TIZIANA FABI / AFP

Après "Populaire" en 2012, Régis Roinsard réalisera prochainement "Les Traducteurs", un thriller inspiré par les récents piratages subis par Hollywood, annonce Variety. Olga Kurylenko, Lambert Wilson, Sara Giraudeau et Sisde Babette Knudsen se donneront la réplique.

Le long métrage s'intéressera à neuf traducteurs, triés sur le volet par un éditeur impitoyable pour traduire le dernier roman d'un auteur très connu en un temps record. Afin d'éviter tous risques de fuites, ils sont confinés dans un bunker luxueux. Malgré ces précautions, les dix premières pages du livre sont dévoilées illégalement en ligne. L'éditeur se retrouve au coeur d'un chantage financier : il doit verser la somme de 5M€ pour que le piratage cesse. La chasse est alors lancée chez les traducteurs pour découvrir qui est le fautif.

Cette histoire imaginée par Régis Roinsard s'inspire directement d'un éditeur américain de Dan Brown qui avaient isolés plusieurs traducteurs internationaux dans un bunker pour assurer un lancement simultané à travers le monde et éviter le piratage de son roman "Da Vinci Code".

Il s'agira du deuxième long-métrage du réalisateur français, après "Populaire" sorti en 2012 avec Romain Duris dans le rôle principal. Pour son prochain passage derrière la caméra, Régis Roinsard a réuni un casting international, à l'image de ses traducteurs, composé de l'Ukrainienne Olga Kurylenko ("Oblivion"), des français Lambert Wilson ("L'Odyssée") et Sara Giraudeau ("Papa ou maman 2"), de la Danoise Sisde Babette Knudsen ("La Fille de Brest"), de l'Anglais "Alex Lawther ("Imitation Game") et de l'Italien Riccardo Scarmarcio ("Dalida").

Développé avec l'aide de Wild Bunch, Les Productions du Trésor et Mars Distribution, le thriller devrait mélanger le suspens de "Huit femmes" de François Ozon, l'action de "Ocean's Eleven" et l'aspect casse-tête de "Usual Suspects".