"Mermaids and rhinos" : un conte familial kafkaïen

“Mermaids and rhinos” : un conte familiale kafkaïen
“Mermaids and rhinos” : un conte familiale kafkaïen - © Tous droits réservés

Le court métrage hongrois est une plongée dans les souvenirs d’une petite fille aux relations familiales compliquées.

 

Mathilda a 8 ans, elle vit avec sa grand-mère et sa mère dans un petit appartement en bordure océanique, toutes deux sont des sirènes. Son père, fantôme du passé à l’apparence mi-homme mi-rhinocéros semble n’être plus qu’un flottement en marinière. Elle fantasme une autre réalité, pleine de métamorphoses, pour supporter les évènements qui secouent sa petite famille. Sa mère, très érotisée, a semble-t-il rejeté son père, au profit d’un autre homme. Le monde aquatique et le monde terrestre se côtoient et s’entremêlent dans une danse infinie qui sent les écailles de poisson grillé et la rugosité de la peau des rhinocéros. Le passé et le présent sont aussi liés dans l’esprit de la petite fille perdue et triste, à la recherche de son père.

 

Le court métrage hongrois est une réalisation de Viktoria Traub qui a souhaité, avec son récit, donner la vision d’un enfant dans un déchirement familial. Elle a choisi de métamorphoser les membres de la famille et de représenter certains concepts en métaphores pour rendre plus accessible et poétique le point de vue de Mathilda. Avec une esthétique particulièrement riche mêlant le rouge-orangée à la fraîcheur du bleu océanique, la réalisatrice parvient à mélanger les mondes et les périodes. “Mermaids and rhinos” a été présenté au Festival d’Annecy en 2018.

 

 

“Mermaids and rhinos” (2017) de Viktoria Traub est à visionner sur Arte ou ci-dessous :