"Manu, l'homme qui ne voulait pas lâcher sa caméra"

"Manu, l'homme qui ne voulait pas lâcher sa caméra"
"Manu, l'homme qui ne voulait pas lâcher sa caméra" - © Tous droits réservés

Le réalisateur originaire de la région liégeoise passe devant la caméra et devient le sujet de ce documentaire tourné par sa fille, Emmanuelle.

 

Manu Bonmariage a réalisé 47 films pour l’émission Strip-Tease dont les très connus Gustavine et Khalifa et Le Baron. L’homme qui a fait ses études à l’IHECS a été caméraman à la RTBF et cadreur au cinéma avant de devenir réalisateur et enseignant à Louvain-La-Neuve. Lui qui est souvent qualifié de cinéaste du réel est un adepte du cinéma vérité, à l’image de ses reportages pour l’émission Strip-Tease

 

Sa fille Emmanuelle, qu’il a nommé sobrement comme lui, a pris la caméra léguée par son père pour braquer l’objectif sur lui. Il devient désormais le sujet d’un reportage alors qu’il a toujours été le médium. Manu Bonmariage a 75 ans, des doutes et une personnalité singulière. Sous le regard bienveillant de sa fille, il se dévoile.

 

Avant sa sortie le 6 juin prochain, Flagey passera le film en avant-première le 27 mai prochain, en présence d’Emmanuelle et Manu Bonmariage.

Informations pratiques

“Manu, l’homme qui ne voulait pas lâcher sa caméra” d’Emmanuelle Bonmariage

En avant-première le 27 mai 2018 à 20h15

Au studio 4 de Flagey (Place Sainte-Croix - 1050 Bruxelles)

Du 6 juin au 21 juillet 

Au studio 5 de Flagey

Plus d’informations sur le site web du centre culturel