Malmö, la boîte de production féministe de Camille Cottin et Shirley Kohn

Malmö, la boîte de production féministe de Camille Cottin et Shirley Kohn
Malmö, la boîte de production féministe de Camille Cottin et Shirley Kohn - © Tous droits réservés

En juillet dernier, l’actrice Camille Cottin et la réalisatrice Shirley Kohn ont allié leurs forces pour créer une boîte de production féministe appelée Malmö Productions. Un projet qui a pour but de secouer le monde du cinéma français encore trop empreint de sexisme.

Camille Cottin et Shirley Kohn ont créé Malmö Productions pour développer des films et documentaires œuvrant contre le sexisme : "Nous sommes une société de production féministe et plus largement engagée sur différents sujets tels que l’égalité des chances ou la migration, sur laquelle nous souhaitons faire évoluer le regard. Nous avons la volonté, à travers les projets que nous portons, de créer le débat et j’espère, d’avoir un impact positif sur la société" explique la réalisatrice Shirley Kohn au Cheek Magazine. Les deux femmes étaient déçues de voir que le mouvement #metoo et l’affaire Weinstein avaient eu peu d’impact sur le monde du cinéma français et ont décidé de s'allier pour faire bouger les choses à leur échelle.

Malheureusement, la parole s’est peu libérée dans le cinéma français, laissant penser que le harcèlement sexuel n’existait pas réellement.

Les thématiques abordées par les films et documentaires produits par Malmö seront larges : droits des femmes, droits des LGBTQI +, l’égalité des chances, la migration, le sexisme, le désir ou non de maternité, le droit de congélation des ovocytes, la discrimination à la grossesse… Les deux femmes comptent accompagner toutes les diffusions de leurs films de débats. Ceux-ci seront un moyen concret de créer des lieux d’échanges et de discussions afin de déconstruire les stéréotypes et faire évoluer les représentations des femmes et des hommes dans la société.

Engagée devant et derrière la caméra, Camille Cottin avait déjà, en 2018, cosigné avec une centaine d’autres personnalités, le manifeste "Maintenant on agit" qui avait pour but de lever une récolte de fonds pour lutter contre les violences faites aux femmes.