Mad Max fait son retour sur ses terres australiennes

Tom Hardy
Tom Hardy - © Frazer Harrison - BELGAIMAGE

Trente ans après la sortie du dernier film de la trilogie Mad Max, Sydney a accueilli, mercredi matin, les véhicules mythiques de la série à l'occasion de la sortie de "Mad Max: Fury Road". Une dizaine de véhicules parmi les plus emblématiques du film, dont la fameuse Falcon Interceptor, ont été présentés au public devant le parvis de l'opéra de Sydney.

Le réalisateur australien George Miller, aux commandes de ce nouvel opus, ne pouvait pas éviter d'organiser un évènement dans son pays, où ont été filmés les trois premiers films de cette saga apocalypto-futuriste. Après la présentation des véhicules et d'un mini-spectacle, le film sera par ailleurs présenté mercredi soir en grande pompe à Sydney.

Trente ans après la sortie de "Mad Max et le Dôme du tonnerre", dernier film de la trilogie qui avait consacré Mel Gibson comme star planétaire, le dernier film de George Miller a gardé l'âme de la série (monde futuriste, déluge de véhicules, quête entre le bien et le mal)  mais apporte aussi de nombreux changements.

En effet, "Mad Max: Fury Road" n'a pas été tourné en Australie mais en Namibie, un pays qui ressemble toutefois beaucoup au bush australien. Mel Gibson n'est plus le héros solitaire mais a été remplacé par Tom Hardy. Autre grand nom de ce casting: l'actrice d'origine sud-africaine Charlize Theron, qui incarne la terrible impératrice Furiosa.

"Mad Max: Fury Road" sort ce jeudi en Belgique.


Belga