"M" de Yolande Zauberman: la pédophilie chez les juifs ultra-orthodoxes, un cercle vicieux

"M" de Yolande Zauberman
2 images
"M" de Yolande Zauberman - © M de Yolande Zauberman

"M" comme Menahem, et  "M" en référence au film de Fritz Lang, "M le maudit".

"M" de Yolande Zauberman,  Bayard d’Or du meilleur film au FIFF 2018, une récompense qui offre à ce documentaire une sortie en salle ce mercredi.

"M" est l’histoire de Menahem, issu d’une communauté juive ultra-orthodoxe, qu’il a quittée après avoir été violé pendant plusieurs années, et vers laquelle il revient. Dans  cette ville de la banlieue nord-est de Tel Aviv qui s’appelle Bnei Brak et qui constitue la plus grande concentration de juifs hassidiques au monde. 10 ans plus tard, il revient sans haine, pour parler et entamer une réconciliation, à travers une parole libérée, sans tabou.

Christine Pinchart a rencontré Yolande Zauberman la réalisatrice.