"Lovesick" : l'abécédaire des ex

“Lovesick” : l’abécédaire des ex
“Lovesick” : l’abécédaire des ex - © Netflix

La série disponible sur Netflix depuis 2015 vient de mettre en ligne sa troisième saison et c’est toujours aussi prenant.

 

A l’origine, la série britannique était diffusée sur Channel 4 sous le nom de Scrotal Recall, avant d’être rachetée par le géant du streaming Netflix en 2015. Un an après, elle change de nom pour adopter le titre plus vendeur de Lovesick, plus facile à dire et un peu plus poétique, même s’il fait penser à une des séries phares de l’entreprise de divertissement californienne, Love. 

 

Au Royaume-Uni, Dylan, un jeune homme blond un peu gauche et sensible apprend qu’il est porteur de chlamydia, une IST qui peut entraîner la stérilité. Entouré de ses colocataires et amis, il va faire face à la situation et appeler toutes ses conquêtes pour les mettre au courant, afin qu’elles puissent rapidement se faire traiter, il leur demandera aussi à cette occasion qu’est-ce qui n’a pas fonctionné entre eux. Avec cette maladie, c’est tout le poids des responsabilités d’adulte qui arrive sur le dos de Dylan qui va devoir grandir et affronter son passé amoureux et se remettre en question. La série est construite habilement sous forme de flashbacks, comme autant d’ex-petites amies ou aventures du héros. Sous forme de liste alphabétique, chaque épisode renvoie à une histoire, tout en gardant le fil rouge du présent avec l’intrigue du moment. Se dessinent alors en toile de fond tous les évènements qui auront une répercussion sur le présent, notamment une histoire de chassé-croisé entre Dylan et son amie Evie.

 

Avec cette troisième saison, on arrive à la fin de la liste d’appel de Dylan et l’intrigue se précise pour les protagonistes. L’handicapé sentimental va tomber amoureux, l’angoissé de la solitude va devoir accepter d’être célibataire et les autres vont trouver des réponses évidentes. Une série à binge-watcher sous la couette cet hiver.

 

“Lovesick” est sur Netflix.