"Little Voice", la nouvelle série de J.J. Abrams arrive sur Apple

J.J. Abrams reviendra au cinéma avec la réalisation du prochain épisode de "Star Wars" prévu pour 2019.
J.J. Abrams reviendra au cinéma avec la réalisation du prochain épisode de "Star Wars" prévu pour 2019. - © KENA BETANCUR / AFP

Après "Castle Rock" et "Demimonde", le réalisateur de "Star Wars" poursuit sa collaboration avec le petit écran par le biais d'une nouvelle série musicale baptisée "Little Voice".

Apple Studio vient de commander dix épisodes de "Little Voice", une série produite par la société de J.J. Abrams, Bad Robots, et Warner Bros. Television. La comédie dramatique, qui comptera des épisodes de trente minutes, s'articulera autour de l'univers musical à New-York. Décrite comme "une lettre d'amour à la diversité musicale de New York", la série racontera le chemin à parcourir pour réussir à trouver sa véritable voix quand on est dans la vingtaine.

La chanteuse et interprète américaine Sara Bareilles sera en charge de la bande originale et officiera comme productrice exécutive aux côtés de J. J. Abrams. Jessie Nelson signera le script et la réalisation du premier épisode. Elle portera également la casquette de showrunner.

"Littles Voice" s'ajoute aux nombreux projets du réalisateur de "Star Wars" alors que la prochaine série "Castle Rock" qu'il produit, inspirée de l'univers de Stephen King, arrivera sur la plateforme Hulu dès le mercredi 25 juillet prochain. J.J. Abrams avait créé la surprise en revenant à l'écriture dans le monde du petit écran avec le pilote de "Demimonde", dont la diffusion avait été remportée par HBO face à Apple. J.J. Abrams produit déjà "Westworld" et "Lovecraft Country" sur la chaîne américaine.

Quant à Sara Bareilles, l'artiste s'était illustrée à Broadway dans la comédie musicale "Waitress" qui lui a valu sa première nomination aux Tony Awards. Plus récemment, elle fut l'une des stars de la pièce musicale diffusé sur NBC "Jesus Christ Superstar" dans laquelle elle tenait le rôle de Mary Magdalene aux côtés de John Legend.