Les Palmes d'or du Festival de Cannes depuis 1975

Nuri Bilge Ceylan obtient la Palme d'or du 67e Festival de Cannes avec "Winter Sleep"
Nuri Bilge Ceylan obtient la Palme d'or du 67e Festival de Cannes avec "Winter Sleep" - © VALERY HACHE - AFP

De "Chronique des années de braise" de Mohammed Lakhdar Hamina à "Winter Sleep" de Nuri Bilge Ceylan en 2014, redécouvrez les vainqueurs depuis 1975.

1975 : "Chronique des années de braise" de Mohammed Lakhdar Hamina (Algérie)

1976 : "Taxi driver" de Martin Scorsese (États-Unis)

1977 : "Padre Padrone" de Paolo et Vittorio Taviani (Italie)

1978 : "L'Arbre aux sabots" de Ermanno Olmi (Italie)

1979 : "Apocalypse now" de Francis Ford Coppola (États-Unis)

"Le tambour" de Volker Schloendorff (République fédérale d'Allemagne)

1980 : "Kagemusha" de Akira Kurosawa (Japon)

"All that jazz" de Bob Fosse (États-Unis)

1981 : "L'Homme de fer" de Andrzej Wajda (Pologne)

1982 : "Missing" de Costa Gavras (États-Unis)

"Yol" de Yilmaz Guney (Turquie)

1983 : "La Ballade de Narayama" de Shohei Imamura (Japon)

1984 : "Paris-Texas" de Wim Wenders (République fédérale d'Allemagne)

1985 : "Papa est en voyage d'affaires" de Emir Kusturica (Yougoslavie)

1986 : "Mission" de Roland Joffe (Grande-Bretagne)

1987 : "Sous le soleil de Satan" de Maurice Pialat (France)

1988 : "Pelle le conquérant" de Bille August (Danemark)

1989 : "Sexe, mensonges et vidéo" de Steven Soderbergh (États-Unis)

1990 : "Sailor et Lula" de David Lynch (États-Unis)

1991 : "Barton Fink" de Joel et Ethan Coen (États-Unis)

1992 : "Les Meilleures intentions" de Bille August (Danemark)

1993 : "La Leçon de piano" de Jane Campion (Australie)

"Adieu ma concubine" de Chen Kaige (Chine)

1994 : "Pulp fiction" de Quentin Tarentino (États-Unis)

1995 : "Underground" de Emir Kusturica

1996 : "Secrets et mensonges" de Mike Leigh (Grande-Bretagne)

1997 : "L'Anguille" de Shohei Imamura (Japon)

"Le goût de la cerise" de Abbas Kiarostami (Iran)

1998 : "L'Éternité et un jour" de Théo Angelopoulos (Grèce)

1999 : "Rosetta" de Luc et Jean-Pierre Dardenne (Belgique)

2000 : "Dancer in the dark" de Lars von Trier (Danemark)

2001 : "La Chambre du fils" de Nanni Moretti (Italie)

2002 : "Le Pianiste" de Roman Polanski (Pologne)

2003 : "Elephant" de Gus Van Sant (États-Unis)

2004 : "Fahrenheit 9/11" de Michael Moore (États-Unis)

2005 : "L'Enfant" de Jean-Pierre et Luc Dardenne (Belgique)

2006 : "Le Vent se lève" de Ken Loach (Grande-Bretagne)

2007 : "4 mois, 3 semaines et 2 jours" de Cristian Mungiu (Roumanie)

2008 : "Entre les murs" de Laurent Cantet (France)

2009 : "Le Ruban blanc" de Michael Haneke (Autriche)

2010 : "Oncle Boonmee de Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande)

2011 : "The Tree of life" (L'Arbre de vie) de Terrence Malick (États-Unis)

2012 : "Amour" de Michael Haneke (Autriche)

2013 : "La Vie d'Adèle" d'Abdellatif Kechiche (France)

2014 : "Winter Sleep" de Nuri Bilge Ceylan (Turquie)

 

AFP Relax News

Et aussi