Les interviews de Lolo, avec Dany Boon et Julie Delpy

Dany Boon
3 images
Dany Boon - © JACK GUEZ - AFP

Violette (Julie Delpy), quadra parisienne snob évoluant dans le monde de la mode, tombe amoureuse de Jean-René (Dany Boon), informaticien de province, lors d’un séjour thalasso à Biarritz. Ce pourrait être le bonheur, s’il n’y avait pas Lolo (Vincent Lacoste), le fils de Violette, grand garçon qui s’incruste chez sa maman et qui n’a aucune envie de devoir vivre avec cet éventuel beau-père… Commence alors un infernal ménage à trois au domicile de Violette.

Sous l’apparence d’une comédie française familiale inoffensive, Julie Delpy retrouve avec " Lolo " l’esprit corrosif des premières – et des meilleures – comédies d’Etienne Chatilliez (on pense évidemment à "Tanguy"). Les dialogues sont parfois très crus mais ils sont vifs, et son casting est bien senti : Dany Boon, jouant la carte de la sobriété, a rarement été aussi convaincant. Malgré quelques petites faiblesses de réalisation, on rit souvent, car Delpy tape juste, évoquant les excès des enfants-rois et la culpabilité des parents divorcés… "Lolo" est un cran très au-dessus des comédies françaises récentes.

L'interview de Julie Delpy

"Les films les plus intéressants, c'est quand le monstre est dans la place !"

L'interview de Dany Boon

"Je suis ravi d'être dans un film de femme"