"Les Gardiens de la Galaxie 3" : James Gunn licencié, le film mis en pause

Le troisième volume des "gardiens de la galaxie" va prendre du retard avec le licenciement du réalisateur James Gunn.
2 images
Le troisième volume des "gardiens de la galaxie" va prendre du retard avec le licenciement du réalisateur James Gunn. - © Courtesy of Walt Disney

Le tournage du troisième volet de la saga aurait dû commencer début 2019 mais cette date a été repoussée par Disney, a appris le Hollywood Reporter. Cette décision fait suite au licenciement du réalisateur d'origine, James Gunn, après que des propos controversés ont refait surface sur les réseaux sociaux.

Les spectateurs devront attendre pour découvrir le prochain opus des "Gardiens de la Galaxie". Selon Variety, plusieurs membres de l'équipe, engagés pour débuter la pré-production du blockbuster à Atlanta ont été licenciés. On leur a même donné la permission de chercher un autre travail.

Cette pause serait "temporaire" croit savoir le Hollywood reporter le temps que Disney et Marvel rebondissent après le départ de James Gunn. Il fut débarqué en juillet suite à la découverte de tweets écrits par le cinéaste entre 2008 et 2011 dans lesquels ce dernier plaisantait sur la pédophilie et le viol.

Malgré la polémique, le réalisateur a pu compter sur le soutien de plusieurs noms de l'équipe dont les acteurs Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista, Bradley Cooper et Karen Gillan qui ont écrit une lettre ouverte demandant sa réinsertion.

Mais les distributeurs cherchent une autre personne pour diriger le film, ce qui explique en partie le retard à venir. D'autre part, la star Dave Bautista, qui joue Drax dans la franchise, réprimande régulièrement Disney sur Twitter à ce sujet. Déjà écrit par Gunn, le script pourrait néanmoins être utilisé.

Pour rappel, la saga "Gardiens de la Galaxie", commencée en 2014, est l'une des plus rentables de l'univers Marvel. Le premier film rapporta 773 millions de recettes au total.