Les Américains passent plus d'un an de leur vie à zapper

Chaque jour, les Américains passent 23 minutes à zapper à la télévision
Chaque jour, les Américains passent 23 minutes à zapper à la télévision - © maramicado/Istock.com

Les téléspectateurs américains mettent en moyenne 23 minutes par jour à chercher un programme télévisé à leur goût. Une activité qui représente 1,3 année de leur vie, selon l'étude Ericsson Consumerlab TV and Media 2016.

Avec 23 minutes quotidiennes en moyenne de zapping entre les chaînes à la recherche d'un programme, pas étonnant que les Américains soient 44% à ne trouver rien à regarder à la télévision. Plus de la moitié du public (51%) se montre même insatisfaite des programmes télévisés.

Et pourtant, les téléspectateurs sont prêts à passer 45% plus de temps à choisir un film, une série ou une émission sur un service de vidéo à la demande. Les abonnés de Netflix et de Hulu prennent 28 minutes chaque jour à éplucher le catalogue. Ceux d'Amazon Prime y consacrent 27 minutes et ceux d'iTunes 33 minutes. La palme revient aux téléspectateurs de HBO Go, qui passent en moyenne 41 minutes à choisir un programme.

Ce genre de services VOD est préféré à la télévision classique. 63% des abonnés affichent leur satisfaction des vidéos proposées. Le fait de choisir son propre programme et le moment auquel le regarder plaît énormément aux téléspectateurs. Pour preuve, le montant alloué chaque mois à un service de VOD a progressé ces quatre dernières années, passant de 13 à 20$. Au total, les Américains dépensent 71$ par mois pour regarder la télévision comme bon leur semble.

Depuis 2012, l'affichage mobile a pris le pas sur l'écran fixe du téléviseur. Les Américains passent quatre heures de plus par semaine à regarder des programmes sur des appareils mobiles (smartphones, tablettes) et 2,5 heures de moins devant la télévision. Même lorsqu'ils sont devant la petite lucarne, ils sont 64% à utiliser un deuxième écran, à la recherche d'informations sur le programme sélectionné ou de commentaires laissés sur les réseaux sociaux.

L'étude Ericsson Consumerlab TV and Media 2016 a été effectuée dans 24 pays, dont les Etats-Unis, auprès de 30.000 personnes âgées de 16 à 69 ans.