Léa Seydoux, la touche française que les Américains nous envient

Léa Seydoux pourrait incarner la femme de Channing Tatum dans le film de super-héros "Gambit"
Léa Seydoux pourrait incarner la femme de Channing Tatum dans le film de super-héros "Gambit" - © BERTRAND LANGLOIS - AFP

L'actrice française serait pressentie pour tenir un rôle important dans le film de super-héros "Gambit" aux côtés de Channing Tatum. En cas d'accord, la jolie blonde tournerait alors son neuvième long métrage en dehors des frontières françaises et confirmerait son statut de star internationale.

La semaine prochaine, Léa Seydoux devrait rencontrer les dirigeants de la 20th Century Fox, qui pensent à elle pour endosser le rôle de Belladonna Boudreaux, l'épouse de Gambit. Mais la Française ne serait pas seule en lice. Selon Deadline, deux autres actrices seraient également envisagées pour camper la femme du mutant, incarné par Channing Tatum.

Rebecca Ferguson, Suédoise de 31 ans à l'affiche du prochain "Mission : Impossible", serait elle aussi auditionnée, tout comme l'ancienne mannequin australienne Abbey Lee. Malgré une courte carrière d'actrice, cette dernière compte tout de même à sa filmographie "Mad Max : Fury Road" et sera prochainement à l'affiche de "The Neon Demon" de Nicolas Winding-Refn et de "Gods of Egypt" d'Alex Proyas.

Tarantino, Woody Allen et Ridley Scott au tableau de chasse de Léa Seydoux

La comédienne française n'a rien à envier à ses rivales. À 30 ans, elle a déjà tourné avec les plus grands réalisateurs américains. C'est d'ailleurs Quentin Tarantino qui lui a frayé un chemin vers Hollywood en lui confiant en 2009 un rôle, certes petit, dans "Inglorious Basterds". Dès l'année suivante, elle a exporté son talent aux États-Unis en tournant tour à tour pour Ridley Scott dans "Robin des Bois" et pour Woody Allen dans son échappée parisienne "Minuit à Paris". La Française a également joué en 2011 la tueuse à gages Sabine Moreau dans la superproduction "Mission : Impossible - Protocole fantôme", quatrième volet de la saga de Tom Cruise.

Après une Palme d'Or remarquée à Cannes en 2013 pour "La Vie d'Adèle", Léa Seydoux accélère le rythme de ses voyages à l'étranger. Elle a été aperçue dans "The Grand Budapest Hotel" de Wes Anderson et a frappé fort en devenant la nouvelle James Bond Girl, Madeleine Swann, dans le prochain volet des aventures de l'agent 007, "Spectre". Avant cela, elle sera à l'affiche de "The Lobster", film du Grec Yorgos Lanthimos en compétition au dernier Festival de Cannes.

2016 s'annonce déjà sous les meilleurs auspices. Léa Seydoux sera à l'affiche de "Juste la fin du monde", le prochain film de Xavier Dolan, aux côtés d'un casting quatre étoiles composé de Marion Cotillard, de Vincent Cassel, de Nathalie Baye et de Gaspard Ulliel.