Le somptueux château du film "Ridicule" rouvre après 7 ans de travaux

Le château de Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne)
Le château de Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne) - © ©Laure Maître - CMN

Le château de Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne), haut lieu de tournage de films et ancienne résidence des chefs d'État étrangers en France, doit rouvrir au public samedi près de sept ans après l'effondrement d'un plafond d'époque rongé par un champignon.

En septembre 2006, vingt mètres carrés du plafond de son Salon chinois s'étaient effondrés, sans faire de victime. Un cache-pot en porcelaine de Sèvres du XVIIIe siècle avait été brisé.

Un champignon lignivore, dont le développement avait probablement été favorisé par l'humidité, avait grignoté le bois, alimentant une polémique sur le mauvais entretien de ce bâtiment historique construit entre 1703 et 1707 et propriété de l'État.

Restauration de papiers peints, de lustres ou de grilles, renforcement de dalles et de plafonds, réfection de parquets... la remise à niveau a duré près de sept ans et coûté 6,2 millions d'euros.

Le château doit avoir plus ou moins retrouvé l'aspect qu'il avait lorsque le général de Gaulle en fit une résidence officielle des chefs d'État étrangers en visite en France.

Une vingtaine d'entre eux, principalement africains, y ont séjourné de 1959 à 1969 : le roi marocain Hassan II, l'empereur centrafricain Jean-Bedel Bokassa ou encore le président sénégalais Léopold Sédar Senghor.

Le château a aussi servi de décor à de nombreux films, dont parmi les plus récents "Marie-Antoinette" de Sofia Coppola (2006), "Ridicule" de Patrice Leconte (1994) ou "Le promeneur du Champ-de-Mars" de Robert Guédiguian (2004).

Le château doit ouvrir au public samedi à 15 heures, après son inauguration par la ministre de la Culture Aurélie Filippetti. Après un week-end gratuit, la visite coûtera 7,50 euros (plein tarif).

Le château, ancienne propriété des ducs de La Vallière, est situé à moins de 20 kilomètres de Paris et le Centre des musées nationaux espère en faire "une destination phare du tourisme patrimonial (...) en Île-de-France".

 

AFP Relax News

Revoir la bande-annonce de Ridicule