Le serial killer justicier Dexter entame sa dernière saison en France

Incarné par Michael C. Hall, le tueur en série le plus célèbre du petit écran parviendra-t-il à s'en sortir vivant ? Parviendra-t-il à dissimuler sa réelle nature une saison de plus ? La réponse sera apportée au terme des douze prochains épisodes. Un épilogue qu'attendent au tournant des millions de fans aux États-Unis, mais également en France.

La tâche s'annonce ardue pour le créateur de la série James Manos Jr : imaginer une fin qui contente l'ensemble des adeptes de "Dexter". Créé en 2006, le drama s'inspire du roman de Jeff Lindsay "Ce cher Dexter". Mais à l'image de "True Blood" sur HBO, la déclinaison cathodique s'éloigne du récit, ne conservant que les grandes lignes et les personnages. Aucun moyen donc de deviner la tournure que vont prendre les événements de cette nouvelle salve.

La huitième saison s'ouvrira six mois après le meurtre de Laguerta, tuée par Debra, soeur adoptive du héros. Rongée par son acte et ses conséquences, elle est désormais au fond du trou. Deb a quitté ses fonctions au sein de la police de Miami pour devenir détective privée. Elle boit et enchaîne les conquêtes d'un soir. De quoi inquiéter grandement son frère qui n'a plus aucune nouvelle d'elle depuis des semaines.

Surtout que Dexter fera une rencontre qui le stressera davantage. Dans le cadre d'une enquête policière, il croisera le chemin du Dr Vogel, incarné par Charlotte Rampling, une neuropsychiatre spécialiste des tueurs en série qui semble en savoir long sur lui, son enfance et peut-être son secret.

Tête d'affiche de la chaîne câblée Showtime, "Dexter" tirera sa révérence le 22 septembre prochain aux États-Unis. Les Américains sont à deux épisodes de découvrir le sort réservé à l'un des anti-héros les plus appréciés de la télévision.

 

AFP Relax News