Le musée noir comme symbole de reconnaissance

Le National Museum of African-American History & Culture” (NMAAHC) aura mis un siècle à sortir de terre. Le documentaire retrace l’histoire du musée et comment sa construction est une façon pour les autorités de reconnaître l’apport de la culture noire américaine, enfin.

 

Alors que la création d’un musée consacré à l’histoire et la culture afro-américaine avait déjà été discutée au début du XXe siècle, il aura fallu attendre 2016 pour que le premier musée du genre ouvre effectivement ses portes. Situé à Washington DC, la construction du musée national a été approuvée sous la présidence de George W. Bush et le lieu inauguré par Barak Obama. L’architecte britannico-ghanéen David Adjaye est le concepteur de ce superbe projet pensé dans ses moindres détails. Le bâtiment évoque par sa forme, son hall d’entrée et sa disposition la charge de l’Histoire noire, il fait écho aux racines africaines et à la culture américaine entremêlées. Le musée fait penser à une grande couronne africaine faite de bronze dans laquelle on retrouve les marqueurs forts d’une culture souvent étouffée, bafouée et pourtant si riche. 

 

Le NMAAHC possède une collection de plus de 45.000 pièces d’artistes du XXe siècle ou des contemporains. Chaque oeuvre, chaque objet retrace chronologiquement une histoire primordiale dans la construction de la culture des Etats-Unis, le tout organisé sur huit niveaux et dans 40.000 mètres carrés. Le musée attire largement les foules qui viennent comprendre ici l’importance de la communauté, il est aussi devenu comme un lieu de pèlerinage pour les afro-descendants. Il est aussi une manière de comprendre l'actualité et résonne particulièrement dans un contexte de violence toujours présente.

 

Le documentaire Le musée noir” d’Oliver Hardt est une visite guidée d’une des plus grandes institutions culturelles consacrées au sujet. De sa conception à sa collection en passant par le symbole qu’il représente, l’exploration complète et captivante dessine un pan de l’histoire américaine.

 

 

“Le musée noir” est à visionner sur Arte ou ci-dessous :