"Le Futur Sera Chauve" : bouquet dégarni

Un court métrage drôle qui met en lumière l’absurdité de notre société, ses normes et ses stéréotypes.

 

Lors d’un repas familial comme un autre, un jeune homme chevelu se rend compte de ce qui l’attend. Tous les membres masculins de sa famille arborant un crâne glabre, son reflet apparaît alors dans ce miroir humain : il sera bientôt chauve, comme eux. Il fera bientôt partie de ses gens qui angoissent les autres puisqu’ils portent le vide sur leur tête, l’absence éveille toujours la peur chez l’humain. Le garçon ne s’était jamais vraiment posé la question de son futur sans chevelure et il voit défiler devant lui tout ce qu’il ne pourra pas accomplir sans cheveux. Son destin qui ne tient qu’à sa masse capillaire semble compromis alors pourquoi ne pas tout de suite s’y habituer ? 

 

Ce court métrage comique, surréaliste et intelligent a été réalisé par Paul Cabon. En quelques minutes, le réalisateur nous amène dans un récit d’acceptation de soi, de ses différences, dans une optique de révision des normes sociétales : qui a déterminé que telle ou telle caractéristique physique est inacceptable ? Pourquoi les personnes chauves sont-elles vues négativement ? Qui a dit qu’elles étaient sales ou perfides ? 

 

“Le Futur Sera Chauve” a été sélectionné au Sundance Festival en 2017, il a été nommé aux César 2018 et a remporté les prix du meilleur court animé à Monterrey et Leeds et a reçu le prix du public à New Chitose.

 

 

“Le Futur Sera Chauve” est dans la catégorie meilleur court-métrage du mois” sur Vimeo.