Le Festival en ligne du Film Belge Francophone débarque sur la toile du 22 mars au 30 juin

Jaco Van Dormel
Jaco Van Dormel - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Un nouveau festival gratuit dédié aux oeuvres cinématographiques belges francophones fera son apparition sur la toile en mars dans le cadre des 50 ans de l'aide à la création cinématographique en Fédération Wallonie-Bruxelles. Ce nouvel événement proposera de découvrir ou redécouvrir, en ligne, 15 films cultes ou moins connus, annoncent lundi les organisateurs dans un communiqué.

Mis en place par Wallonie Bruxelles Images et Wallonie-Bruxelles International, en partenariat avec la plateforme Festival Scope, le Festival en ligne du Film Belge Francophone sera "ouvert aux cinéphiles du monde entier et aux amateurs de la culture belge" et se déroulera jusqu'au 30 juin sur le site festivalscope.com.

"Le festival se veut l'expression de la créativité nationale dans des genres aussi variés que le fantastique, le social, le réalisme, l'animation, l'expérimental, l'investigation et la comédie aussi", soulignent les organisateurs.

Concrètement, les films seront répartis en trois sections (longs métrages de fiction, documentaire et courts métrages). Ont notamment été retenus "Déjà s'envole la fleur maigre" de Paul Meyer (1960), "Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles" de Chantal Akerman (1975), "Toto le héros" de Jaco Van Dormael (1991), "L'iceberg" de Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy (2005), "Pour toi je ferai bataille" de Rachel Lang (2010) ou encore "Panique au village: la rentrée des classes" de Stéphane Aubier et Vincent Patar (2016).

Gratuites, les séances seront limitées à 500 visionnages simultanés par film.