Le Festival "Elles tournent", une trentaine de films accessibles librement du 21 au 29 janvier

Marie Vermeiren et Sarah Carlot Jaber
Marie Vermeiren et Sarah Carlot Jaber - © Christine Pinchart

La 13ème édition du festival "Elles tournent" aura lieu en ligne, du 21 au 29 janvier. Une trentaine de films du monde entier seront disponibles gratuitement sur la plateforme Festival Scope.

Et si ce festival continue d’exister, c’est parce qu’il est toujours aussi compliqué de faire des films lorsqu’on est une réalisatrice. L’objectif pour Marie Vermeiren, réalisatrice et membre de "Elles tournent", est d’atteindre le 50-50 comme elle dit. Et on est loin du compte. Le festival continuera d’exister et de faire la promotion des femmes réalisatrices tant que ce sera nécessaire, et montrera l’éclectisme dont elles sont capables à travers le monde. 

Quant à la réalisatrice belge Sarah Carlot Jaber, membre du collectif "Elles font des films", elle s'inscrit dans la session "Female Gaze", aux côtés de trois conseurs :

"Il s’agissait d’y aborder plusieurs thématiques, à travers quatre courts métrages. Des films qui abordent le sexisme inhérent à la profession, et ce que vivent les techniciennes sur un tournage, la liberté de faire des films à plus gros budgets pour les femmes, ou le temps de présence de la femme à l'écran, dans "La protagoniste", sujet de mon film…"

"Elles tournent" en ligne du 21 au 29 janvier, c’est gratuit il suffit de s’inscrire sur Festival Scope.

Rencontre avec Marie Vermeiren et Sarah Carlot Jaber