Le Festival du Film d'Art de Bruxelles commence ce jeudi 16 novembre à Bozar

Maurizio Cattelan - Be Right Back - de Maura Axelrod
2 images
Maurizio Cattelan - Be Right Back - de Maura Axelrod - © DR

Le Festival s’ouvre le jeudi 16 novembre à Bozar avec Maurizio Cattelan : Be right back de Maura Axelrod, hors compétition. Le Baff ou Brussels Art Film Festival est une initiative de l’Iselp et du Centre du Film sur l’art en partenariat avec Cinematek et Bozar.

Le premier film qui concourt est projeté le vendredi 17 novembre à 19h30 à l’Iselp. La langue rouge de Violaine de Villers est un portrait du peintre Walter Swennen, une conversation drôle et décalée entre deux complices de longue date.

Au programme, une vingtaine de documentaires sur l’art qui brossent des portraits d’artistes (le chanteur Arno ou l’artiviste Piotr Pavlensky, le peintre et éditeur Bernard Villers ou le chef d’orchestre de Fraktur de Gilles Ribero) ou abordent des thématiques larges sur l’art numérique ou le devenir de l’art colonial. Quatorze documentaires sur l’art en lien avec la Belgique sont en compétition.

Le Prix Découverte et le Prix du Film sur l’art ainsi qu’un nouveau Prix du jury seront attribués le dimanche 19 novembre, jour de clôture du festival.

Le jury éclectique est constitué de trois membres : la chorégraphe belge Michèle Noiret, le plasticien belge Johan Muyle et le réalisateur et comédien français Bruno Podalydès qui n’est pas un cinéaste associé au domaine du film sur l’art. Le Baff propose une master class animée par Julien Devaux sur Filmer la performance. Les principes collaboratifs dans l’art contemporain. Les plus petits sont également invités à l’Iselp pour une projection de courts-métrages consacrés à la musique pour les cinq ans et plus. Le Baff connaît une délocalisation à Mons, au Plaza Art.

L'interview d'Adrien Grimmeau l'un des organisateurs du Festival