Le documentariste Frederick Wiseman primé à la Mostra de Venise

En près de cinquante ans de carrière, Frederick Wiseman a abordé de multiples sujets dans ses documentaires, parmi lesquels les hôpitaux, les tribunaux pour enfants ou encore l'aide sociale, portant un regard sévère sur ces institutions créées, en principe, dans le but d'aider.

Outre ses nombreux documentaires, objets d'études de la part de sociologues et d'universitaires, Frederick Wiseman a réalisé deux oeuvres de fiction, "Seraphita's Diary" (1982) et "La dernière lettre" (2002), adaptation du roman de Vassili Grossman, "Vie et destin".

Le cinéaste a également travaillé pour le théâtre, notamment à Paris, où il a dirigé "La belle d'Amherst", pièce de William Luce d'après la vie d'Emily Dickinson. Il a aussi mis en scène "Oh les beaux jours", de Samuel Beckett, à la Comédie-Française.

Parmi ses films les plus connus figurent "Near Death" (1989), réalisé dans un service de soins intensifs de l'hôpital Beth Israel de Boston, "La Comédie-Française ou l'amour joué" (1996), consacré aux coulisses du fameux théâtre parisien, ou encore "Public Housing" (1997), sur les habitants d'un ghetto noir de Chicago.

 


Belga