Le biopic de Cléopâtre avec Angelina Jolie pourrait enfin voir le jour

Angelina Jolie reste attachée au biopic de Cléopâtre, un film que Sony tente de sortir depuis six ans
Angelina Jolie reste attachée au biopic de Cléopâtre, un film que Sony tente de sortir depuis six ans - © AFP PHOTO/FREDERIC J BROWN

Depuis 2010, Sony Pictures tente de mettre sur pied un film dédié à la reine égyptienne, avec l'aide du producteur Scott Rudin. L'arrivée d'un nouveau scénariste pourrait relancer la machine.

Le public n'est pas près de voir Angelina Jolie dans la peau de Cléopâtre. Depuis six ans, Sony Pictures et Scott Rudin, grand producteur hollywoodien derrière notamment "Steve Jobs" ou "The Social Network", essaient de réunir les ingrédients essentiels pour faire un succès : une actrice connue pour le rôle-titre, un réalisateur réputé et un scénario qui tient la route.

Pour le casting, Angelina Jolie est reliée au projet depuis ses balbutiements et semble encore l'être, malgré les échanges de mails houleux entre le producteur et le studio révélés lors du piratage de Sony fin 2014. Traitée d'enfant gâté par Scott Rudin, la star a repoussé à deux reprises le tournage du film: la première fois pour réaliser son propre long métrage "Invincible", la seconde pour revoir le scénario.

Car le script est bien l'un des gros problèmes. D'abord confié à Eric Roth ("Forrest Gump"), le scénario est ensuite revenu à Brian Helgeland ("Mystic River"). Leur travail, tiré l'un et l'autre de la biographie de Stacy Schiff, "Cleopatre : A Life", n'a pas entièrement satisfait la production ni l'actrice. C'est désormais au tour de David Scarpa, déjà choisi pour le reboot de "Daredevil" sur le grand écran, de faire ses preuves.

L'équation conserve encore une inconnue, et de taille : le réalisateur. Depuis six ans, de grands noms hollywoodiens ont été évoqués. A l'origine, le film était destiné à James Cameron, qui a préféré se retirer pour se consacrer aux suites de "Avatar". Paul Greengrass, David Fincher et Ang Lee sont également passés par là, sans oublier Martin Scorsese, Ridley Scott et le Suédois Tomas Alfredson ("Morse", "La Taupe"), suggérés dans les mails de Scott Rudin, Angelina Jolie et Sony.