Le 5e Festival du Film Coréen (KFF)

Le 5e Festival du Film Coréen (KFF)
Le 5e Festival du Film Coréen (KFF) - © Tous droits réservés

A partir du 20 septembre, c’est la cinquième édition du Festival du Film Coréen. Entre Bruxelles, Gand et Luxembourg, dix jours de fête sont dédiés à ce cinéma sud-coréen si particulier et de plus en plus reconnu à travers le monde.

Les réalisateurs sud-coréens ont de plus en plus de reconnaissance mondiale et se font les porte-drapeaux d’un cinéma sud-coréen qualitatif et alternatif. Ils s’invitent d’ailleurs régulièrement dans les grands évènements du septième art, à l’image de Park Chan-Wook, Grand Prix à Cannes en 2004 pour le magnifique Old Boy en 2004 et Prix du Jury pour Thirst en 2009. Park Chan-Wook est définitivement l’un des meilleurs ambassadeurs de la nouvelle vague cinématographique coréenne qui enfante des films sombres, bien souvent des thrillers à l’esthétique brute et puissante (A Bittersweet Life de Kim Jee-woon) et plus récemment des films catastrophes (Tunnel de Kim Seong-hun). 

 

Présent en Belgique par l’intermédiaire du Centre Culturel Coréen de Bruxelles, le cinéma sud-coréen se fêtera du 20 au 30 septembre prochains dans différents lieux de la capitale mais aussi au Luxembourg et à Gand. La séance d’ouverture se passera à BOZAR avec le film “A Taxi Driver” de Jang Hoon sorti cette année. Le film qui est tiré d’une histoire vraie se déroule durant le soulèvement de Gwangju en 1980 et qui relate la complicité d’un chauffeur de taxi avec un journaliste allemand qui couvrait les évènements violents sur place. Le film est devenu le plus gros succès de 2017 au box-office sud-coréen.

 

A Taxi Driver à BOZAR le 20 septembre à 19h30

 

Le festival continuera sa route au cinéma aventure avec la projection de sept films : The Villainess de Byeong-gil Jeong, raconte le destin d’une tueuse née qui cherche à se venger des assassins de son mari. Misbehavior de Kim Tae-yong, un film qui étudie les rapports de force entre deux institutrices d’une école pour garçons, une non-titularisée et l’autre qui prend sa place. Summer Days In Bloom de U-jung Go et Eun-ji Roh traite de la difficile question de la séropositivité dans les relations amoureuses. Dans Le Tour: My Last 49 Days des réalisateurs Im Jeong-Ha, Jeon Il-woo, Park Hyung-jun et Kim Yang-rae, Yoon-hyuk, qui vient d’apprendre son cancer décide de faire le Tour de France à vélo comme son dernier rêve, il s’agit d’un documentaire. Enfin, le cinéma Aventure projettera Missing de Eon-hie Lee, une histoire de garde d’enfants qui tourne mal, Karaoke Crazies de Sang-chan Kim qui voit une petite ville de campagne et son karaoké en proie à un tueur en série, et le thriller The Merciless + Blind Vaysha de Sung-hyun Byun dans lequel le pouvoir en prison est un enjeu majeur.

 

Plus d’informations sur le site du cinéma Aventure.

Informations pratiques

“Festival du Film Coréen”

Du 20 au 30 septembre

Partenaires : BOZAR, Cinéma Galeries, Centre culturel Jacques Franck, Halles St Gery, Cinéma Aventure, Studio Skoop (Gand), Cinémathèque de Luxembourg

 

La page Facebook de l’évènement

Le site du Centre Culturel Coréen de Bruxelles