Lars von Trier passe devant la caméra

Le sulfureux réalisateur danois Lars von Trier a accepté un petit rôle dans un long métrage indépendant en mal de financement
Le sulfureux réalisateur danois Lars von Trier a accepté un petit rôle dans un long métrage indépendant en mal de financement - © LOIC VENANCE / AFP

Le sulfureux réalisateur danois Lars von Trier a accepté un petit rôle dans un long métrage indépendant en mal de financement, a-t-on appris vendredi auprès des producteurs.

Réalisé par l'acteur et metteur en scène danois Aske Bang, nominé aux Oscar en 2017 pour un court-métrage, le tournage débute en mars et la production a lancé un appel sur la plateforme de financement participatif Kickstarter pour rentrer dans ses frais.

Dans "Welcome To The Moon", Lars von Trier, qui avait choqué Cannes l'année dernière avec le très violent "The House that Jack Built", un film sur l'épopée sanglante d'un tueur en série, fera une brève apparition à l'écran, a précisé un communiqué.

"Autant que je sache, von Trier doit s'asseoir boudant dans un coin. Je pense qu'il peut jouer ce rôle. Et moi, je devrais être un producteur de film insouciant avec un ego surdimensioné. Je pense que c'est aussi un rôle que je peux jouer", a indiqué à l'agence de presse danoise Ritzau le producteur de Lars von Trier, Peter Aalbæk, qui participe également au projet.

Avec ce film "hybride", Aske Bang, 30 ans, entend brouiller les pistes en mélangeant drame, comédie et thriller, autour de l'histoire de l'amitié entre un metteur en scène et un acteur raté auquel le premier ne veut pas avouer qu'il a confié son prochain rôle à la star danoise Mad Mikkelsen.