La semaine cinéma de Cathy Immelen - mercredi 7 octobre

L'affiche d'Une enfance
3 images
L'affiche d'Une enfance - © DR

Un film américain sort nettement du lot. Seul sur Mars de Ridley Scott avec Matt Damon en tête d’affiche.

Seul sur Mars est l’adaptation d’un best-seller de ce qu’on appelle la science-fiction réaliste. C'est-à-dire que tout ce qui est décrit dans cette histoire est totalement probable et scientifiquement correct, même si l’histoire se déroule sur la planète Mars et dans un futur plus ou moins proche.

Le film nous raconte le périple d’un astronaute coincé tout seul sur La planète rouge. En fait, ses coéquipiers le croient mort après une tempête et rentrent sur terre sans lui. Le voilà bien obligé de se débrouiller sur cette terre hostile, comme un Robinson Crusoé de l’espace…. Et c’est Matt Damon qui a été choisi pour incarner ce MacGyver du cosmos, il ne cache pas son enthousiasme pour ce blockbuster intelligent :

Je n’avais pas lu le livre, j’étais passé un peu à côté de phénomène littéraire j’avoue… mais par contre j’ai tout de suite trouvé le scénario d’une originalité folle ! Et il faut bien dire qu’on ne trouve pas énormément d’histoires originales au cinéma ces derniers temps (petit rire). L’histoire en elle-même suit la quête du héros pour s’en sortir… s’en sortir grâce à son intelligence et à la science ! Une histoire en forme d’hommage à l’esprit scientifique. Andy Weir qui a écrit le livre a fait énormément de recherches sur la survie dans l’espace et particulièrement dans l’atmosphère de la Mars. Apparemment, tout ce qu’il a écrit est scientifiquement correct et crédible !

Et puis j’ai adoré aussi tourner sous la direction d’un tout tout grand réalisateur comme Ridley Scott. Il sait ce qu’il veut, tout de suite ! je ne peux même pas vous dire que j’ai une scène préférée, tout était génial à jouer ! On a beaucoup ri sur le plateau mais tous les membres de l’équipe étaient extrêmement bien préparés, rapides et très pros. Tous les films devraient se faire de cette manière !

C'est donc le film événement de cette semaine, le divertissement qui vous en mettra plein les yeux et qui en plus, est servi par un son casting 4 étoiles mené par Matt Damon et Jessica Chastain.

Difficile pour Ridley Scott de passer après le choc visuel de "Gravity" et la densité philosophique de "Interstellar", il n’égale pas ses deux collègues Alfonso Cuaron et Christopher Nolan, son "Seul sur Mars" tire sur des grosses ficelles hollywoodiennes. Par contre, côté suspens et aventure, le contrat est largement rempli, c’est super divertissant, en bref c’est un peu "Seul au monde", rappelez-vous, le film de avec Tom Hanks, Seul au monde donc, mais sur Mars !

Changement radical de registre avec un film plus intimiste, du cinéma d’auteur français

Une enfance de Philippe Claudel. Philippe Claudel, écrivain à succès avec des œuvres populaires comme "La petite fille de Monsieur Linh" ou "Les Âmes grises", s’est lancé dans la mise en scène depuis quelques années… Je me souviens aussi avec beaucoup d’émotion de son premier film : "Il y a longtemps que je t’aime" avec Kristin Scott Thomas.

Une enfance trace le portrait d’un petit garçon pas très heureux. Une banlieue sinistrée, des parents toxicos, le petit Jimmy doit apprendre à se débrouiller tout seul… Alors, raconté comme ça, le scénario sonne comme un drame social gris et triste, mais en fait c’est une œuvre lumineuse et bourrée de bienveillance.

Une enfance, mon film coup de cœur de la semaine. Oui, un contexte social dur, une réalité de vie qu’on n’a pas toujours envie de regarder en face… mais quelle justesse de la part des deux petits acteurs, quelle tendresse portée par ce réalisateur a ces petits bouts qui n’ont pas demandé à grandir dans le ¼ monde. Cinéphile sensible : ce film devrait vous toucher en plein cœur !

Enfin, le film à voir en famille cette semaine, c’est Hotel Transylvania 2.

De l’animation bien faite,avec une succession de gags que devraient adorer les plus petits !