La pandémie fait évoluer le règlement des Oscars concernant le streaming

Les films sortis sur internet sans passer par la case cinéma, en raison de la pandémie de coronavirus, pourront tout de même concourir cette année aux Oscars
Les films sortis sur internet sans passer par la case cinéma, en raison de la pandémie de coronavirus, pourront tout de même concourir cette année aux Oscars - © VALERIE MACON / AFP

Les films sortis sur internet sans passer par la case cinéma, en raison de la pandémie de coronavirus, pourront tout de même concourir cette année aux Oscars, a annoncé mardi l'Académie qui a changé temporairement son règlement pour s'adapter à des circonstances exceptionnelles.

En temps normal, l'Académie des arts et sciences du cinéma, qui remet les prestigieuses statuettes, exige que les films aient été projetés au moins sept jours dans des cinémas de Los Angeles pour pouvoir être sélectionnés.

Mais les salles de cinéma californiennes sont totalement closes depuis la mi-mars et aucune date n'a encore été décidée pour leur réouverture.

"Jusqu'à nouvel ordre, et uniquement au titre de la 93e édition des Oscars, les films qui avaient prévu une sortie en salles mais qui sont d'abord diffusés sur des plateformes de streaming commerciales peuvent être qualifiés", annonce l'Académie dans un communiqué.

Le débat fait rage depuis quelques années autour de films produits par des plateformes de vidéo à la demande, comme le géant Netflix avec "The Irishman" cette année et "Roma" l'année précédente. Jusqu'à présent, Netflix et les autres avaient dû se résoudre à projeter brièvement leurs œuvres dans les cinémas avant de les mettre sur internet pour satisfaire les Oscars.

L'Académie assure toujours vouloir défendre "la magie du cinéma" projeté sur grand écran dans les salles mais reconnaît la nécessité d'une "exception temporaire" dans son règlement en raison de la pandémie historique de Covid-19.

Une fois que les cinémas auront pu rouvrir, l'Académie définira une date à partir de laquelle le règlement habituel reprendra ses droits, mais les films projetés dans d'autres grandes villes que Los Angeles seront également éligibles aux Oscars.

Les responsables de l'Académie, qui se sont réunis mardi en visioconférence, ont par ailleurs décidé de fusionner deux Oscars techniques, mixage de son et montage de son.

Le mois dernier, les Golden Globes, qui inaugurent traditionnellement la saison des prix cinématographiques aux Etats-Unis, avaient été les premiers à assouplir leur règlement pour tenir compte de la situation inédite provoquée par la pandémie.

La 93e cérémonie des Oscars doit se tenir à Hollywood le 28 février 2021.