La lutte anti-pédophilie de l'Eglise au coeur de "Spotlight"

"Spotlight" sort en Belgique le 3 février 2016
"Spotlight" sort en Belgique le 3 février 2016 - © Warner Bros. France

Tiré d'une histoire vraie, le film "Spotlight", en course pour les Oscars, rend hommage au journalisme d'investigation en racontant le scandale de pédophilie qui a impliqué la hiérarchie catholique à Boston et a été révélé au début des années 2000.

Dans ce long-métrage de Thomas McCarthy ("The Visitor"), nommé cinq fois aux Oscars, notamment dans les catégories "meilleur film" et "meilleur réalisateur", les acteurs américains Michael Keaton, Mark Ruffalo et Rachel McAdams interprètent des journalistes du "Boston Globe" qui avaient révélé l'affaire en 2002.

Leur enquête avait permis de mettre au jour comment la hiérarchie catholique locale, avec à sa tête le cardinal Bernard Law, avait de manière systématique, et souvent cynique, couvert des abus sexuels commis par plus de 70 prêtres à Boston et dans les environs.

Ces différents articles avaient valu aux journalistes de recevoir le prestigieux Prix Pulitzer.

Quelque 1.500 victimes avaient fini par témoigner et ce scandale de pédophilie a été suivi de nombreuses autres révélations impliquant des membres de l'Eglise à travers le monde, en particulier en Irlande.

"Dans ce film, il ne s'agit pas d'éreinter l'Eglise mais de se poser la question de savoir comment un tel phénomène peut se produire", a expliqué Thomas McCarthy.

"L'Eglise s'est rendue coupable - et continue de le faire dans une certaine mesure - de violence institutionnelle, non seulement en comptant des violeurs d'enfants dans ses rangs mais en étouffant leurs crimes. Comment ces actes épouvantables ont-ils pu être perpétrés pendant des décennies sans que quiconque ne proteste?", a-t-il ajouté.

'En eaux troubles'

Ces dernières années, la lutte contre la pédophilie de l'Eglise a été marquée par plusieurs jalons: en 2011, le Vatican a demandé à toutes les conférences épiscopales de collaborer avec les justices civiles et d'élaborer des normes contre les prêtres coupables ou soupçonnés; en 2013, le Saint-Siège a durci sa législation pénale, mettant fin à l'impunité de ses prélats; en 2014, une commission pontificale pour la protection des mineurs, constituée de 17 experts dont d'anciennes victimes, a été créée.

En juin, le Vatican a aussi institué une instance chargée de juger selon le droit canonique les évêques ayant protégé des prêtres pédophiles. Mais pour Thomas McCarthy, l'Eglise pourrait en faire davantage.

"Je pense que le pape a conscience de tout cela. Est-ce que je pense pour autant que le problème est résolu ? Non. Est-ce que pour moi, l'Eglise a agi comme elle devait le faire ? Non, pas vraiment", a-t-il expliqué à l'AFP lors de la dernière Mostra de Venise, où le film était en compétition.

Au-delà du sujet central de la pédophilie dans l'Eglise, "Spotlight" est aussi l'occasion de célébrer le journalisme d'investigation.

Il s'inscrit dans la tradition des films sur le journalisme comme "Les hommes du président" d'Alan J. Pakula, qui racontait l'histoire vraie de l'enquête menée par les journalistes qui ont révélé le scandale du Watergate.

"Grâce à ce film, je me suis dit qu'on allait pouvoir montrer l'impact du travail de fond des journalistes d'investigation aguerris", a souligné Thomas McCarthy, qui se dit cependant "inquiet" de voir "qu'il reste très peu de journalistes d'investigation aujourd'hui par rapport à il y a une quinzaine d'années".

"Ces hommes ont agi en eaux troubles", a-t-il encore expliqué. "Tout ce sur quoi ils ont enquêté était douloureux et horrible mais ils sont allés au-delà et j'espère que le public comprendra que leur boulot consiste à poser les vraies questions, même les plus difficiles."

Pour lui, c'est là "le grand pouvoir de la presse, quelque chose que moi, en tant que +civil+, je serais incapable de faire. Aller interroger les gens sur comment ils ont été abusés, comment ça s'est passé... Même si c'est important que ce soit dit".

"Spotlight" sort en Belgique le 3 février prochain.