La Belgique, coup de coeur du MipTV

"Ennemi public" sera diffusé en mai sur la RTBF
"Ennemi public" sera diffusé en mai sur la RTBF - © RTBF

Parmi les douze séries sélectionnées, "Ennemi public" a d'ores et déjà reçu le coup de cœur des plus grands acheteurs de contenus audiovisuels européens. 

La série co-produite par Playtime Films, Entre Chien et Loup, Proximus et la RTBF relate l'histoire d'un homme, Guy Béranger, qui est recueilli dans un monastère après avoir purgé sa peine de prison pour l'assassinat de plusieurs enfants. Il est libéré en conditionnelle à l'abbaye de Vielsart mais, peu de temps après son arrivée, une enfant disparaît. "Ennemi Public", créé par Matthieu Frances, Gilles de Voghel, Antoine Bours, Christopher Yates et Fred Castadot, a été tourné en grande partie dans les Ardennes et le Namurois, rapporte le magazine en ligne Cinergie qui s'est rendu sur le tournage.

Un aspect plus sociétal, c'est également l'angle qu'a choisi la comédie dramatique anglaise "The a Word", centré sur une famille et son garçon de cinq ans autiste.

La France fait également partie de cette sélection avec "Section zéro", dernière création originale de Canal+ dévoilée aux abonnés dès ce 4 avril. Créé par Olivier Marchal, ce polar futuriste plonge les téléspectateurs en 2024 dans un monde contrôlé par les multinationales avec l'aide d'Ola Rapace, de Tchéky Karyo et de Pascal Greggory.

La Scandinavie n'a pas été écartée avec la série finlandaise "Bodertown", un thriller qui enquête sur un meurtre à la frontière finno-russe. Le suspense est également de mise avec "I Know Who You Are", un drama espagnol centré sur un homme amnésique retrouvé errant sur une route déserte.

L'Europe, grand fournisseur de séries historiques au MipTV

Les dramas en costumes sont à l'honneur de la 53e édition du MipTV, grand marché mondial dédié aux programmes télévisés, qui s'ouvre à Cannes ce lundi 4 avril. La reine Victoria, le star Nicolas II ou les Médicis deviennent les héros de grandes fresques historiques bientôt diffusées à la télévision.

Pour son édition printanière, le MipTV de Cannes inaugure un nouvel événement consacré aux séries, MipDrama Screenings. Douze créations mondiales, venues essentiellement d'Europe, ont été sélectionnées par un jury de professionnels, pour une première diffusion dans le sud de la France.

Ce nouveau rendez-vous, qui devrait aider ces productions pour leurs ventes à l'international, met l'accent sur les séries historiques. Parmi les plus attendues et les plus prometteuses, l'Italie diffusera d'ici la fin de l'année "Medici : Masters of Florence" ou l'ascension de la famille des Médicis pendant la Renaissance avec Dustin Hoffman dans le rôle du patriarche Giovanni de Médicis.

Dans un même registre, l'Angleterre s'apprête à découvrir "Victoria", fresque consacrée à la reine britannique et à ses premières années de règne au cours du XIXe siècle. Jenna Coleman ("Doctor Who") incarne la monarque dans ce drama écrit par l'écrivain Daisy Goodwin pour la chaîne ITV.

La Russie propose de revivre la liaison entre le futur star Nicolas II et la ballerine Mathilde Kschessinska en 1890 dans "Mathilde". La Pologne a jeté son dévolu sur Eugeniusz Bodo, une légende de son cinéma pendant l'entre-deux-guerres, une sorte de Rudolph Valentino devenu un symbole de la résistance polonaise après sa mort au goulag en 1943. Avec "Ku'damm 56", l'Allemagne préfère s'aventurer dans le Berlin des années 50 à travers le destin de femmes rêvant d'émancipation.

Autre grande saga historique présentée à Cannes, "Roots" est projetée, en dehors de cette compétition, en avant-première mondiale. Évoquant l'esclavage aux États-Unis, la série portée par Forest Whitaker, Anna Paquin, Jonathan Rhys-Meyers et Laurence Fishburne arrivera sur les chaînes américaines History, A&E et Lifetime le 30 mai prochain.