L'interview de Kristian Levring, le réalisateur de Salvation

"C'est de la folie qu'un Danois fasse un western!" c'est qu'on a dit à Kristian Levring quand il s'est lancé dans son projet. Et s'il a tenu bon, c'est parce que faire ce film, c'était aussi réaliser un rêve d'enfant.

Les premiers films qu'il a vus, et dont il se souvient, c'était les westerns qui passaient à la télévision, le samedi après-midi, et il en a gardé une impression très forte..

L'interview intégrale, et en français :
 

La séquence d'Hugues Dayez

Jon, soldat danois terrassé face à la défaite de son pays face à l’Allemagne, part tenter sa chance au Far West en 1871. Installé comme fermier, il fait venir sa femme et son fils. Dès leur arrivée, ceux-ci sont agressés et tués par des bandits. Fou de douleur, Jon tire sur les assassins… Ce faisant, il devient la cible des complices des malfrats, qui crient vengeance.

On l’aura compris : le scénario de "The Salvation" ne brille pas par son originalité. L’intérêt de ce western réalisé par le danois Kristian Levring est ailleurs : dans son casting délicieusement éclectique (Mads Mikkelsen, Eva Green, Eric Cantona(!)), dans sa direction photo somptueuse, et dans sa mise en scène à la fois empreinte de cruauté et d’humour. Les amateurs du genre auraient donc tort de bouder leur plaisir.

Retrouvez la séquence d'Hugues Dayez au JT :

La bande-annonce