Kate Beckinsale rejoint Cara Delevingne dans un drame sur l'affaire Amanda Knox

Kate Beckinsale a joué dernièrement dans "Total Recall : Mémoires programmées"
Kate Beckinsale a joué dernièrement dans "Total Recall : Mémoires programmées" - © GABRIEL BOUYS - AFP

Daniel Brühl participera aussi à "The Face of An Angel", une réalisation de Michael Winterbottom qui s'inspirera d'un fait divers qui a secoué l'Italie, les États-Unis et l'Angleterre en 2008.

À 40 ans, Kate Beckinsale est la dernière à intégrer la distribution de ce projet en gestation depuis l'automne 2010. La comédienne anglaise prêtera ses traits à une journaliste qui enquête sur les circonstances troubles du meurtre d'une étudiante, révèle Deadline.com.

À l'affiche de "Rush" et "Le Cinquième Pouvoir", l'Allemand Daniel Brühl incarnera un documentariste attiré par cette affaire nébuleuse. Le mannequin star Cara Delevingne, déjà passé au cinéma avec "Anna Karénine", jouera une suspecte.

"The Face of An Angel" marquera le grand retour de Michael Winterbottom après "A Very Englishman", portrait du pornographe Paul Raymond. Le cinéaste britannique travaillait sur ce projet depuis 2010. Colin Firth y avait été relié à une époque où le scénario devait coller davantage à l'affaire d'origine.

Une affaire complexe

Le fait divers original avait défrayé la chronique fin 2008 après la découverte du corps violé et sans vie de Meredith Kercher, jeune femme britannique de 21 ans en voyage d'études à Pérouse (Italie).

Sa colocataire américaine Amanda Knox ainsi que le petit ami italien de cette dernière, Raffaele Sollecito, avaient été accusés du meurtre lors d'une procédure judiciaire qui a mobilisé la presse à scandale et cristallisé l'opinion publique. Condamnés en première instance, ils ont été acquittés en appel en 2011. La Cour suprême italienne a cassé cette décision en mars dernier et un nouveau procès est en cours depuis fin septembre, en l'absence de Knox et Sollecito.

Le seul suspect condamné reste Rudy Guede, un jeune homme italo-ivoirien condamné à trente ans de prison en 2008. Sa peine a été réduite à seize ans l'année suivante en appel.

 

AFP Relax News