Julianne Moore reçoit son étoile à Hollywood

A une semaine de la sortie nord-américaine de son prochain film "Carrie", nouvelle version du film mythique de Brian De Palma, Julianne Moore a dévoilé son étoile, située en face du Pantages Theatre, l'une des salles de spectacle historiques d'Hollywood.

Vêtue d'une robe moulante jaune et perchée sur d'interminables talons aiguilles, l'actrice de 52 ans a déclaré qu'enfant, elle n'avait "jamais pensé qu'acteur pouvait être un métier".

"Pourtant je l'ai fait parce que j'adorais lire et que c'était pour moi une façon de croire que j'étais dans le livre et j'adorais ça. J'adorais faire partie de l'histoire", a-t-elle ajouté.

"Je suis ravie et stupéfaite de faire partie de la communauté du Walk of Fame (le Boulevard de la Gloire). Merci de m'inviter dans cette histoire, dans ce rêve", a-t-elle poursuivi.

Plusieurs personnes ayant travaillé avec l'actrice sont venues lui rendre hommage, notamment Jay Roach, qui l'a dirigée dans le téléfilm "Game Change", dans lequel elle incarnait l'égérie de la droite conservatrice américaine Sarah Palin -- un rôle qui lui a valu un Emmy Award.

Nommée quatre fois aux Oscars, Julianne Moore a près de 60 films à son actif, parmi lesquels "Boogie Nights" (1997), "The Big Lebowski" (1998), "Magnolia" (1999), "Hannibal" (2001), "Loin du paradis" (2002), "The Hours" (2002), "Les fils de l'homme" (2006), "A Single Man" (2009) ou "Crazy, Stupid, Love" (2011).

 

 

 


Belga