Journée de la Danse 2021 : quatre films sur la compagnie Rosas à visionner

Journée de la Danse 2021: des idées de films sur la danse à visionner
4 images
Journée de la Danse 2021: des idées de films sur la danse à visionner - © Tous droits réservés

La Journée de la Danse est un événement annuel qui célèbre la danse à Bruxelles et dans toute la Flandre. Il est fêté aujourd’hui, le samedi 24 avril, pour une cinquième édition !

A cette occasion, la plateforme VOD Avila et Rosas ont décidé de mettre à l’honneur, quatre films à propos de la compagnie de danse Rosas, compagnie de la plus célèbre des chorégraphes belges : Anne Teresa De Keersmaeker. On vous laisse découvrir ce beau programme ci-dessous.

 

Achterland

Anne Teresa De Keersmaeker, 1994
"Achterland est l’adaptation cinématographique du spectacle du même nom datant de 1990. Le film a été tourné dans le décor du studio de répétition de Rosas, où eut lieu la représentation. Achterland tient une place décisive dans le parcours d’Anne Teresa De Keersmaeker : premier de ses essais, en 1990, pour une plus grande implication des musiciens dans la dynamique scénique – une approche qu’elle développera abondamment par la suite. La combinaison insolite des musiques de György Ligeti et d’Eugène Ysaÿe ont mené De Keersmaeker et ses danseurs vers une écriture chorégraphique paradoxale, un composé délicat d’élans virtuoses et de décélérations."

Pour visionner le film, c’est par ici. Prix : 3.50€

 

Mitten

Olivia Rochette, Gerard-Jan Claes, 2019
"Mitten suit les dernières semaines de répétition de Mitten wir im Leben sind, un spectacle élaboré par la chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker, sa compagnie Rosas et le violoncelliste Jean-Guihen Queyras sur les six suites pour violoncelle de Johann Sebastian Bach. Le film donne un aperçu de la minutie avec laquelle De Keersmaeker déploie un univers chorégraphique à partir de l’étude de l’écriture musicale. Ce processus de création intensif, le remaniement et le cisèlement incessants, caractérisés par un inépuisable désir de précision et de détail, se trouve reflété dans le regard patient que les réalisateurs jettent sur le travail de la chorégraphe, du musicien et des danseurs."

Pour visionner le film, c’est par ici. Prix : 3.50€

 

Rain

Olivia Rochette, Gerard-Jan Claes, 2012
"Le 25 mai 2011, le prestigieux Ballet de l’Opéra national de Paris a présenté pour la première fois une chorégraphie d’Anne Teresa De Keersmaeker, Rain. Les cinéastes Olivia Rochette et Gerard-Jan Claes ont suivi les répétitions, des auditions à la première. Le documentaire se concentre sur la manière dont De Keersmaeker et les danseurs de Rosas transmettent le vocabulaire gestuel de la chorégraphe à ces danseurs de formation classique. La rigidité du ballet cède la place à une autre forme de rigueur, à savoir la trame mathématique de Rain, qui recèle toutefois une importante dimension émotionnelle. Un documentaire poétique à propos de la recherche, du regard et du doute au sein de l’espace parfois oppressant de l’opéra."

Pour visionner le film, c’est par ici. Prix : 3.50€

Hoppla !

Wolfgang Kolb, 1989
"Hoppla ! est l’adaptation pour l’image de deux chorégraphies d’Anne Teresa De Keersmaeker sur des musiques du compositeur hongrois Béla Bartók : Mikrokosmos, sept pièces pour deux pianos, et le Quatuor à cordes n°4. Le film a été tourné dans le décor austère de la Bibliothèque de l’Université de Gand, construite par le célèbre architecte Henry Van de Velde. Les musiciens (les pianistes Walter Hus et Stefan Poelmans, et les instrumentistes du Mondriaan Quartet) et les danseurs sont filmés en direct. Mikrokosmos est un " pas de deux ": c’est la première fois qu’un danseur masculin entre en scène dans l’univers d’Anne Teresa De Keersmaeker. Quatre danseuses dialoguent avec les musiciens du Mondriaan Quartet. La caméra scrute les interactions qui se créent entre les musiciens d’une part et les danseurs, vêtus de noirs, qui évoluent gracieusement dans le grand espace ouvert et éclairé par de grandes fenêtres, d’autre part. Cette interaction excitante et la complicité qui en découle forment le cœur palpitant de ce projet. La musique dansante de Bartók, la chorégraphie inventive de De Keersmaeker, l’espace austère de Van de Velde et le montage dynamique de Wolfgang Kolb font de Hoppla ! un film très fort et admirablement composé."

Pour visionner le film, c’est par ici ! Prix : 3.50€