Jesse Owens, Mike Tyson et d'autres sportifs arrivent au cinéma

Connu pour ses participations aux films Marvel, Anthony Mackie incarnera au cinéma l'athlète Jesse Owens
Connu pour ses participations aux films Marvel, Anthony Mackie incarnera au cinéma l'athlète Jesse Owens - © ALBERTO PIZZOLI - AFP

La carrière et la vie de Mohamed Ali, de Niki Lauda ou encore de Jake LaMotta ont déjà été portées sur le grand écran. Toujours à la recherche de destins hors norme, Hollywood agrandira la liste dans les mois et années à venir en romançant les histoires d'autres grands champions qui ont fait vibrer les foules.

Jesse Owens
Trois biopics sont actuellement en chantier sur l'athlète afro-américain qui a brillé lors des Jeux Olympiques de Berlin en 1936. Le dernier en date embarque Anthony Mackie, alias le Faucon dans les productions Marvel, dans la peau du quadruple médaillé d'or qui a contredit les idées d'Hitler sur la supériorité de la race aryenne. Le film sortirait idéalement en 2016, pendant les Jeux Olympiques de Rio au Brésil, soit 80 ans après le sacre de Jesse Owens à Berlin.

Autre biopic sur le sprinteur, "Race" a également choisi 2016 comme année de sortie. Stephan James ("Selma") incarnera la star des stades, aux côtés de Jeremy Irons et de Jason Sudeikis. Annoncé fin 2013, le projet de Disney semble prendre son temps. Écrit par David Seidler ("Le Discours d'un roi"), le long-métrage pourrait être réalisé par Antoine Fuqua.

Mike Tyson
35 ans après "Raging Bull", biopic consacré au boxeur Jake La Motta, Martin Scorsese retrouve le milieu de la boxe en choisissant une autre légende, Mike Tyson. Après avoir dirigé Robert de Niro, le cinéaste a jeté son dévolu sur Jamie Foxx. Terence Winter, scénariste du "Loup de Wall Street", assurera la partie écriture. Aucune date de tournage n'a encore été donnée, mais ce biopic pourrait prendre un peu de temps compte tenu de l'emploi du temps de son réalisateur. Martin Scorsese tourne actuellement "Silence", prévu pour l'année prochaine, et devrait par la suite se pencher sur un autre destin hors du commun : Frank Sinatra.

Lance Armstrong
Ses sept victoires en Tour de France, sa victoire sur son cancer et surtout ses mensonges sur son dopage. Le cycliste américain concentre à lui seul tous les ingrédients pour une bonne adaptation hollywoodienne. Son biopic, "Icon", sortira en août prochain aux États-Unis, bénéficiant du talent de Stephen Frears ("The Queen") à la réalisation. Ben Foster ("Du sang et des larmes") prête ses traits au sportif, face à Chris O'Dowd ("St. Vincent") qui incarne David Walsh, journaliste irlandais persuadé de son dopage. Dustin Hoffman et les Français Guillaume Canet et Denis Ménochet participent également à ce biopic qui ne devrait pas ménager le champion déchu.

Michael Edwards
Sur un ton plus léger, "Eddie The Eagle" a lui aussi droit à une adaptation au grand écran. Le sauteur à ski, premier britannique à se qualifier dans cette discipline aux Jeux olympiques, s'est fait remarquer en 1988 à Calgary, mais pas pour ses performances sportives. Au contraire, l'ancien skieur alpin est devenu populaire pour ses piètres résultats en finissant dernier des épreuves. Actuellement en tournage dans les Alpes, le film embarque à son bord Taron Egerton ("Kingsman : services secrets") dans le rôle principal. Hugh Jackman lui prête main forte dans la peau de Chuck Berghorn, un entraîneur qui a aidé Michael Edwards avant sa participation aux JO. Le film sortira en 2016 sous le titre "Eddie The Eagle", surnom donné au sportif.

 

AFP Relax News