"J'attends la nuit" : le réveil de l'eau trouble

"J'attends la nuit" : le réveil de l'eau trouble
"J'attends la nuit" : le réveil de l'eau trouble - © Tous droits réservés

Le film de fin d’études d’Arthur Chaumay est une parenthèse tout en délicatesse, en évocation et en couleurs.

 

Aux abords d’un terrain de sport, deux adolescents s’observent derrière les rayons du soleil et les buissons. Après quelques temps, ils se retrouvent pour aller boire un café. Le silence et la tension sont palpables, ils rejoignent les berges d’un lac isolé, un lieu particulièrement propice aux confidences. C’est le début de la soirée, les nuages forment des zébrures roses dans le ciel et sur l’eau, le trouble est de plus en plus présent. Après quelques questions, le garçon le plus silencieux sent qu’il doit lâcher prise et accepter la situation. La nuit s’installe.

 

“J’attends la nuit” est le film de fin d’études d’Arthur Chaumay, réalisé en collaboration avec l’école de l’image des Gobelins et du California Institute of Arts (CalArts). Le jeune réalisateur y fait le récit suspendu d’une rencontre entre deux jeunes hommes. L’un d’eux est plutôt volubile tandis que l’autre est totalement happé par les émotions qui le submergent et se matérialisent autour de lui. Cette rencontre au coucher du soleil est magnifiquement rendue par des couleurs et une réalisation impeccables, alternant les flous pour faire ressentir le trouble. Les éléments naturels ont aussi une grande place dans ce récit, l’eau, le vent, les nuages et les sons autour de ce lac apportant un peu plus à la peur du garçon. 

 

Afin de mieux comprendre les coulisses de la création, il est intéressant de jeter un oeil aux esquisses et autres images sur le blog d’Arthur Chaumay. 

 

 

Regarder “J’attends la nuit” (2018) d’Arthur Chaumay sur YouTube ou ci-dessous :