"Intouchables", un phénomène en France et à l'international

Olivier Nakache et Eric Toledano
Olivier Nakache et Eric Toledano - © DON EMMERT - AFP

Avec plus de 51 millions d'entrées cumulées, "Intouchables" d'Olivier Nakache et Eric Toledano, qui sortent leur nouvel opus "Samba", est le deuxième film français le plus vu de tous les temps dans l'Hexagone et le film français en français le plus vu à l'étranger.

"Intouchables", sorti en novembre 2011, ce sont près de 32 millions d'entrées à l'international réalisées sur 64 pays, record à battre pour un film français en français.

"Taken 2", film français en anglais produit par Europacorp, détient le record toutes catégories avec 47,3 millions de spectateurs en 2012.

A titre de comparaison, "Bienvenue chez les Ch'tis" avait engrangé 6,2 millions d'entrées à l'étranger. "The Artist" en avait attiré 13,7 millions mais raflé surtout 5 Oscars (dont ceux de meilleur film et meilleur acteur), un record, alors que le film de Nakache et Toledano n'était pas dans la sélection finale dans la catégorie meilleur film étranger.

"Intouchables" a été le numéro un du box-office en Allemagne en 2012 avec 9 millions d'entrées. Il a fait 2,6 millions d'entrées en Espagne, 2,5 millions en Italie, 1,7 million en Corée du Sud, 1,4 million au Japon et en Suisse, 1,3 million aux Etats-Unis ou encore 1,1 million au Brésil, selon des chiffres d'Unifrance films.

Nakache et Toledano sont allés dans "des pays où on n'aurait jamais pensé aller dans le cadre d'une promotion", comme le Japon, "une expérience hors norme" ou la Bosnie, expliquaient-ils à l'AFP au Festival de Toronto début septembre.

En France, ce long métrage est le deuxième plus grand succès français de tous les temps derrière "Bienvenue chez les Ch'tis" avec quelque 19,5 millions d'entrées contre 20,5 millions pour celui de Dany Boon, et le troisième succès de tous les temps, toutes nationalités confondues, "Titanic" de James Cameron ayant fait pleurer près de 21,8 millions de spectateurs dans l'Hexagone.

Le film, qui devait connaître de multiples adaptations à l'étranger, n'en a finalement vu aucune selon les réalisateurs, à part une pièce de théâtre au Québec et une autre en Allemagne, avaient-ils dit à l'AFP .

 

AFP Relax News