"In Between" : l'angoisse du crocodile

“In Between”
“In Between” - © Tous droits réservés

Le court métrage réalisé par cinq femmes étudiantes des Gobelins en 2012, aborde le destin d’une jeune timide et comment elle a pris les choses en main. Inspirant.

 

Une jeune femme qui habite à Paris se fait diagnostiquer par ce qui semble être un psychiatre. Sa maladie est un crocodile, autrement dit elle est timide. Le reptile la suit partout, toujours prêt à lui sauter dans les bras, à l’empêcher de parler à d’autres personnes, à réussir sa présentation d’exposé… Ce crocodile est très envahissant et l’héroïne tente par tous les moyens de s’en débarrasser surtout quand il l’empêche d’aller parler au nouveau voisin qui lui plaît bien. La vie est devenue infernale depuis qu’elle combat ce reptile jusqu’à ce qu’elle comprenne la situation et l’explique. Elle parvient à dompter alors le gentil animal qui n’est en fait qu’une projection de sa propre personnalité.

 

Le court métrage a été réalisé par cinq étudiantes de la formation concepteur et réalisateur de films d’animation aux Gobelins de Paris en 2012, il s’agit d’Alice Bissonnet, Aloyse Desoubrie Binet, Sandrine Han Jin Kuang, Juliette Laurent et Sophie Markatatos. Elles abordaient avec justesse et poésie le thème de la timidité, une anxiété sociale qui peut dans certains cas être très handicapante. Cette jeune femme est submergée par la timidité qui est matérialisée par un crocodile très collant, qui gâche ses rencontres sociales et la coupe du monde. 

 

“In Between” (2012) de Alice Bissonnet, Aloyse Desoubrie Binet, Sandrine Han Jin Kuang, Juliette Laurent et Sophie Markatatos est à voir sur YouTube.