"How I Met Your Mother" : les cinq clés de son succès

"How I Met Your Mother" restera dans l'histoire des séries télévisées grâce à des personnages et des répliques cultes
"How I Met Your Mother" restera dans l'histoire des séries télévisées grâce à des personnages et des répliques cultes - © ©CBS Television Studio

Après neuf saisons et 208 épisodes, "How I Met Your Mother" s'achèvera définitivement lundi 31 mars aux États-Unis. Malgré des audiences honorables, la comédie est devenue depuis 2005 un réel phénomène et l'unique sitcom à pouvoir tenir la comparaison avec l'indétrônable "Friends".

Son intrigue peut de prime abord paraître banale : la vie amoureuse et sentimentale de Ted Mosby, New-Yorkais célibataire mais heureusement bien entouré par ses amis. Mais le savoir-faire de Carter Bays et Craig Thomas, ses créateurs, ont su faire la différence et ont permis à la série de sortir du lot. Voici en cinq points, les raisons de son succès américain et international.

Sa structure narrative qui se balade dans le temps

L'une des grandes originalités de "How I Met Your Mother", qui lui a permis de se différencier d'autres comédies similaires et de durer aussi longtemps, est sans nul doute sa forme narrative. En réalité, la série se déroule en 2030, lorsque le héros Ted Mosby raconte à ses deux enfants l'histoire de sa rencontre avec leur mère. Pour cela, il remonte le temps 25 ans plus tôt, en 2005, l'année de ses 27 ans.

Ses multiples voyages dans le temps apportent de l'épaisseur au récit mais donnent surtout lieu à de savoureuses scènes sur la jeunesse des protagonistes. Les téléspectateurs ont ainsi pu assister à la rencontre de Lily, Marshall et Ted à la fac, à la transformation de Barney, qui est passé de hippie à homme d'affaires à la suite d'un échec amoureux, ou découvrir la carrière de pop-star de Robin lorsqu'elle était adolescente au Canada.

Ses phrases devenues cultes

Au fil des 208 épisodes, "How I Met Your Mother" s'est constitué un catalogue de répliques archi-connues, présentes dans pratiquement chaque aventure narrée. Le personnage de Barney Stinson est d'ailleurs l'instigateur de nombreuses d'entre elles, dont ses célèbres "Suit Up" ("En costume"), "High Five" ("Tope-la"), "Hi. Have You Met Ted?" ("Salut. Est-ce que tu connais Ted?"), "Challenge accepted" ("Défi accepté") et "It's Gonna be Legend... wait for it... dary. Legendary!" ("Ca va être hallu... attendez la suite... cinant. hallucinant!").

"Awsome" ("Génial") est également une expression largement utilisée par l'ensemble du groupe. Petite particularité pour Lily, qui n'hésite pas à user de "You Son of a Bitch" lorsqu'elle est en colère.

Son sens de l'anecdote

En neuf saisons, la comédie de CBS a raconté des centaines d'histoires, de situations différentes, souvent ubuesques, qui ont donné lieu à des tonnes d'anecdotes qui servent ou non au but ultime de la série. L'histoire de la chèvre et de l'ananas, retrouvés sans explication dans l'appartement de Ted un matin, l'indice du parapluie jaune, dont la propriétaire s'avère être la future mère ou le "Slap Bet" ("Le pari de la claque"), pari perdu par Barney qui le condamne à recevoir de Marshall cinq gifles à n'importe quel moment... Tous ces moments constituent "la Bible" de "How I Met Your Mother" qui lui a permis de se construire une base solide de fans à travers le monde.

Ses multiples théories et règles

La présence de règles à suivre, très souvent stupides, qui se répètent inlassablement au fil des 208 épisodes s'ajoute à la mythologie de la série. La théorie des olives, le principe de Ted, inculqué par sa mère "Rien de bon arrive après deux heures du matin", la règle des trois jours, qui interdit d'appeler une fille pendant les trois jours qui suivent un premier rendez-vous, la règle de platine ou l'effet pom-pom girl, sont autant d'exemples que connaissent les téléspectateurs à force de les avoir entendus.

Barney Stinson, son véritable héros

Une grande majorité des expressions, anecdotes, théories et règles passées cultes viennent de lui, homme d'affaires tiré à quatre épingles et séducteur. Barney Stinson, incarné à l'écran par l'acteur Neil Patrick Harris, est finalement le héros de cette comédie, celui qui fait que la série a su conserver son public et être régulièrement invitée dans les plus prestigieuses cérémonies de récompenses.

Son Bro Code, qui réglemente l'amitié entre hommes, et son Playbook, anthologie d'arnaques pour arriver à ses fins avec une fille, font de lui le personnage le plus drôle, le plus fun, le moins politiquement correct et le plus imprévisible de la bande. D'ailleurs, c'est à son mariage qu'assisteront les téléspectateurs comme point final de la série.

 

AFP Relax News