"Hire Her Back" : Women in Film lance une campagne pour plus d'inclusion au cinéma

Le visuel de la campagne Hire Her Back
2 images
Le visuel de la campagne Hire Her Back - © Women in film

Vers plus de parité et d'égalité dans le monde du septième art ? L'association à but non lucratif, Women In Film (WIF) a dévoilé sur Twitter  une nouvelle campagne, baptisée "Hire Her Back", pour appeler l'industrie du divertissement à engager plus de femmes et de personnes de couleur.

Cette campagne est lancée à l'heure où les productions sont sur le point de reprendre à Los Angeles après une longue pause forcée due à la pandémie du Covid-19, et où l'opinion publique manifeste son soutien à la communauté noire dans tout le pays. "En combinant la pandémie et le soulèvement national pour défendre la communauté noire, il doit être clair que les structures du marché actuel doivent être transformées si nous voulons vraiment créer l'équité. Nous appelons les responsables à nous rejoindre pour construire une nouvelle norme qui donne la priorité à l'équité et qui garantit une carrière pour les femmes, spécialement pour les femmes de couleur, dans l'industrie des écrans", a déclaré Kirsten Schaffer, directrice exécutive de Women In Film.

Des aides financières

La campagne "Hire Her Back" sera déployée dans les semaines à venir, en collaboration avec les leaders de l'industrie. Women In Film s'associera avec New York Women in Film and Television (NYWIFT) ainsi qu'avec Women In Film and Television Atlanta (WIFTA) pour créer un capital afin d'accorder des subventions à des femmes dont la vie a été durement touchée par la pandémie du Covid-19. 

Ces subventions seront gérées par The Actors Fund et la productrice Shivani Rawat (ShivHans Pictures) s'est engagée à fournir un financement initial. Les informations pour postuler à ses aides seront dévoilées en juillet prochain. "Je suis si reconnaissante pour la générosité de Shivani et son soutien constant envers les femmes dans le besoin. Ayant eu le privilège de produire 'Brian Banks' avec elle, je sais de première main combien elle est engagée pour promouvoir les femmes et les personnes de couleur dans l'industrie des écrans", a confié Amy Baer, présidente du conseil du WIF. "Avec l'engagement accru à l'égard de la parité dans la communauté du divertissement ces dernières années, nous constatons une légère hausse du nombre de femmes qui travaillent devant et derrière la caméra. Nous ne pouvons pas perdre cet élan important à cause des pertes d'emplois dans le secteur liées à la crise du Covid-19", a-t-elle alerté.