"Hatufim", la série qui a inspiré "Homeland", à découvrir en mai sur Arte

Chaque jeudi à 20h50, les téléspectateurs découvriront deux épisodes de ce drama qui évoque le syndrome post-traumatique des prisonniers de guerre, sujet tabou en Israël.

La série s'intéresse à deux soldats israéliens, libérés après 17 ans de captivité au Liban. Comme dans son adaptation américaine, la série débute à la libération des héros, obtenue après des années de négociations, et s'attarde par la suite sur la réintégration familiale et civile des icônes nationales.

À leur retour, une enquête sera ouverte par le service de sécurité israélien, après que des divergences sont intervenues dans la narration de leurs 17 ans de torture. Détiennent-ils des secrets ? Représentent-ils un danger pour la sécurité du pays ?

Diffusé au printemps 2010 à la télévision israélienne, "Hatufim" a enregistré une audience historique pour une série télévisée. Le public a découvert sa suite l'hiver dernier et patiente pour voir la troisième saison, que son créateur Gideon Raff est en train d'écrire.

L'homme derrière ce succès a dû partager son temps avec les États-Unis. Il a collaboré à l'élaboration de sa déclinaison américaine, "Homeland", avec Howard Gordon. Le duo reste d'ailleurs soudé pour la conception de "Tyrant", nouvelle série politique destinée à la chaîne américaine FX.

 

AFP Relax News