"Hardcore", un film original tourné en caméra subjective

Présenté en avant-première au Festival du film international de Toronto, qui se tient jusqu'au 20 septembre au Canada, "Hardcore", un film d'action et de science-fiction, se dévoile à travers une bande-annonce explosive qui révèle toute son originalité : sa réalisation en caméra subjective.

Du héros Henry, homme transformé en cyborg qui doit sauver sa femme d'un tyran, les spectateurs ne verront pas grand-chose puisque c'est à travers ses yeux qu'ils vivront l'action du film, à la manière d'un jeu vidéo.

Le procédé n'est pas complètement nouveau au cinéma mais "Hardcore" est annoncé comme le premier long-métrage intégralement tourné de cette manière. "Doom", film d'Andrzej Bartkowiak de 2005, inspiré par le jeu vidéo du même nom qui a d'ailleurs popularisé le FPS (jeu de tir à la première personne) dans les années 1990, a utilisé cette technique pour une scène.

Ce parti pris artistique et technique émane du réalisateur Ilya Naishuller, qui signe ici son premier long-métrage. En 2013, l'homme s'était déjà distingué en mettant en scène le clip "Bad Motherfucker" du groupe de rock russe Biting Elbows. Déjà tournée en caméra subjective, la vidéo était devenue rapidement virale en totalisant plus de dix millions de vues sur internet.

Un film survitaminé

Comme dans son clip, Ilya Naishuller mise sur une réalisation originale gorgée d'images spectaculaires, explosives et sanglantes qui devraient tenir éloignées les âmes sensibles.

Devant la caméra, Sharlto Copley tentera de venir en aide à Henry, dans la peau d'un policier. L'acteur sud-africain, révélé en 2009 grâce à "District 9", partagera l'affiche avec l'Américaine Haley Bennett, bientôt au casting d'un film encore sans titre de Terrence Malick et de "The Magnificent Seven", remake du western "Les Sept mercenaires", que réalisera Antoine Fuqua.

Ce spectacle inédit ne possède par encore de date de sortie, ni en Amérique du Nord, ni en Europe. En attendant, les internautes peuvent s'en faire une première idée grâce à sa bande-annonce disponible sur YouTube.