"Girls" de retour le 12 février pour sa sixième et ultime saison

"Girls" dévoilera sa dernière saison à partir du 12 février sur HBO
"Girls" dévoilera sa dernière saison à partir du 12 février sur HBO - © HBO

La série de Lena Dunham et de Judd Apatow dévoilera ses derniers dix épisodes à compter de dimanche sur la chaîne américaine HBO.

Que vont devenir Hannah, Jessa, Marnie et Shoshanna, les quatre amies new-yorkaises que le public s'amuse et s'émeut à suivre depuis 2012? Hannah, qui se rêve écrivaine, parviendra-t-elle à concrétiser son souhait? Se réconciliera-t-elle avec son amie Jessa, qui vit une histoire passionnée avec son ex Adam? "Girls" devrait apporter quelques réponses au cours de son ultime saison, diffusée sur HBO à partir du 12 février.

Pour l'instant, très peu d'informations ont filtré sur les dix prochains épisodes. On sait juste que Matthew Rhys, héros de "The Americans" et Riz Ahmed, vu dans "Rogue One" et "The Night of", y participeront, aux côtés du casting original.

Lena Dunham, créatrice, scénariste, productrice de la série et interprète d'Hannah, a choisi elle-même de mettre fin au programme qui l'a révélée au monde entier maintenant qu'elle a passé le cap des trente ans. Serait-ce une manière de soigner le final et d'amener sa création vers la fin de son choix?

Lena Dunham, la voix d'une génération?

Petit retour en arrière. En 2010, Lena Dunham, alors âgée de 23 ans, sort son long métrage "Tiny Furniture", qui se fait remarquer lors du festival South by Southwest (SXSW). Cette New-Yorkaise issue du milieu de l'art contemporain et du cinéma indépendant est alors contactée par le réalisateur Judd Apatow. Un an plus tard, leur collaboration donne naissance à "Girls", une série qui s'adresse aux vingtenaires trop âgées pour "Gossip Girl", mais qui ne sont pas encore entrées complètement dans l'âge adulte, comme les héroïnes de "Sex and the City".

Entre les deux se trouvent Hannah et ses amies, qui errent à New York en attendant un véritable travail. Féminine et féministe, drôle et dramatique à la fois, crue, délurée et décomplexée "Girls" évoque leur amitié, leurs aspirations, leur vie sentimentale et sexuelle mais sans la recherche absolue du prince charmant. Les filles, accompagnées de leurs homologues masculins, observent et se moquent de leurs erreurs, de leurs névroses en élevant le sens de la répartie et du dialogue au rang d'art.

Malgré des audiences confidentielles (entre quatre et cinq millions de téléspectateurs) loin de celles de "Game of Thrones", la série a su créer depuis son lancement en 2012 un véritable buzz. Féministe convaincue qui n'a pas sa langue dans sa poche, Lena Dunham n'y est d'ailleurs pas inconnue.