Ghost tropic de Bas Devos, comme un champ d'humanité

Bas Devos
Bas Devos - © Christine Pinchart

Le troisième film de Bas Devos "Ghost tropic", avait reçu un bel accueil à Cannes, dans la Quinzaine des réalisateurs. Il est sorti le premier janvier.

Bas le qualifie de road movie à pied, où l'on suit Khadija. Elle a presque 60 ans, elle est femme de ménage dans une entreprise, et elle s’endort dans le dernier métro. Elle va devoir parcourir Bruxelles seule, au rythme de la marche pour rejoindre son domicile. Une route émaillée de rencontres et de surprises.

Le film est délicieusement lent, en accord avec l’obscurité, avec cette ville qui est presque endormie, et qui vit pour le réalisateur, comme une réalité rêvée. L’actrice principale Saadia Bentaïeb porte l'histoire, une belle personne, comme une incarnation de l’humanité.

Bas Devos a préféré la fiction au documentaire...

 

La bande-annonce