"Game of Thrones" domine sans surprise les Emmy Awards avec 23 nominations

"Game of Thrones" remettra en jeu son titre de Meilleure série dramatique le 18 septembre prochain, lors des 68e Emmy Awards
"Game of Thrones" remettra en jeu son titre de Meilleure série dramatique le 18 septembre prochain, lors des 68e Emmy Awards - © VALERIE MACON - AFP

La série phare de HBO a décroché 23 nominations à la 68e cérémonie des Emmy Awards et devance la mini-série de FX "American Crime Story : The People vs O.J. Simpson", qui cumule 22 nominations.

Ce jeudi 14 juillet, l'Académie des Emmy Awards a dévoilé, avec l'aide des acteurs Lauren Graham et Anthony Anderson, les nommés de sa 68e cérémonie qui se déroulera le 18 septembre prochain.

Comme attendu, "Game of Thrones" est arrivé en tête des nominations avec 23 chances de remporter une statuette, soit une de moins qu'en 2015, où l'épopée fantasy était repartie avec 12 trophées. L'adaptation du "Trône de fer" remet d'ailleurs en jeu son titre de Meilleure série dramatique face à ses adversaires de l'année dernière - "Better Call Saul", "Homeland", "House of Cards" et "Downton Abbey" - et deux nouveaux concurrents, la nouveauté "Mr Robot" et "The Americans".

Côté comédie, "Veep" domine la compétition avec 17 nominations. Diffusée également sur HBO, la série remet elle aussi son titre en jeu face à "Black-ish", "Master of None", "Modern Family", "Silicon Valley", "Transparent" et "Unbreakable Kimmy Schmidt". Son interprète principale Julia Louis-Dreyfus a obtenu quant à elle une 10e citation dans la catégorie Meilleure actrice dans une comédie et établit un nouveau record. En cas de victoire, elle remporterait son 6e trophée. Du jamais vu dans l'histoire des Emmy Awards.

L'émergence de "Mr Robot" et la percée de "The Americans"

Pour sa première année d'éligibilité à la cérémonie, "Mr Robot" fait une belle entrée avec 6 citations, dont une dans la catégorie reine, Meilleure série dramatique. Son acteur principal Rami Malek vient lui aussi se frotter aux mastodontes que sont Kevin Spacey, Bob Odenkirk ou Kyle Chandler. A noter que la série d'USA Network, diffusée depuis l'été 2015, a déjà remporté le Golden Globe du meilleur drama plus tôt dans l'année.

Depuis son arrivée sur FX en 2013, "The Americans" n'avait encore jamais été retenu dans la catégorie phare de la cérémonie, constamment éclipsé par "Mad Men", "Game of Thrones" ou "Breaking Bad". Cette année, le drama rejoint la compétition, tout comme ses acteurs Keri Russell et Matthew Rhys, eux aussi nommés pour la première fois.

Déconvenue pour "Orange is The New Black" et "The Good Wife"

En revanche, les nominations ont un goût plus amer pour la série carcérale de Netflix, grand absent de la cérémonie, se contentant d'une seule citation. Depuis que "Orange is the New Black" est passé de la catégorie comédie à drama l'année dernière, ses résultats ont considérablement diminué. En 2015, la série décrochait quatre nominations et une victoire, contre 12 citations et trois prix en 2014.

Pour son ultime saison, "The Good Wife" n'aura pas le droit à un hommage des Emmy Awards comme ce fut le cas l'année dernière pour "Mad Men". Même son héroïne Julianna Margulies, pourtant lauréate à deux reprises en 2011 et 2014, ne pourra pas prétendre à une 3e statuette et une 9e citation.