Fouiller sur la plage comporte des risques…

À l’aube, dans le petit village côtier de Cromer, tout est tranquille. Les rues sont désertes, quelques mouettes piaillent : un moment idéal pour Martin d’explorer les trésors enfouis sous le sable de la plage. Son détecteur de métaux sonne, il creuse et découvre un petit robot, jouet probablement oublié par un enfant. Quelques mètres plus loin, le curseur du détecteur s’affole : Martin s’empresse de fouiller ! Une mystérieuse plaque en fer était dissimulée sous la surface du sol…

Simplement intitulé Martin, ce court-métrage génial est issu du travail d’un seul homme : Sholto Crow, qui a également composé la musique. Dessinée au départ sur iPad puis retravaillée à l’aide de logiciels professionnels, cette animation colle à la peau de son créateur, qui a vécu dans ce village anglais pendant son enfance : "d’une façon étrange, il s’agit d’une lettre d’amour à Cromer, où j’ai grandi à partir de mes treize ans" explique-t-il sur sa page web.

La simplicité du graphisme, l’ambiance si calme de la petite ville et la tournure dramatique que prennent les évènements se côtoient dans un contraste pittoresque, proche de la comédie. Bien loin des films catastrophes dont le décor se situe souvent dans des métropoles, Sholto prend à contrepied le genre pour le transférer sur une échelle minuscule.

Charmant donc, et plutôt drôle !