"Foreign body" : le corps étranger

“Foreign body” : le corps étranger
“Foreign body” : le corps étranger - © Tous droits réservés

Comment fait-on quand on ne se reconnaît plus soi-même ? Pourquoi ce corps qui était le mien m’apparaît tout d’un coup comme un étranger ?

Après un accident de tondeuse à gazon, une jeune fille se réveille à l’hôpital. Alors qu’elle reprend conscience petit à petit, elle découvre comment son corps a souffert de l’épreuve. Une de ses jambe ressemble à celle d’un animal, poilue et gonflée. Ce membre étrange, elle va devoir apprendre à vivre avec puisqu’il fait désormais partie d’elle. La réalisatrice Marta Magnuska parvient dans “Foreign Body” à véhiculer un message positif. “Un corps étranger vit sa propre vie. Vous ne pouvez pas vous en débarrasser, c’est toujours avec vous, vous en avez besoin. Il faut chérir cette partie étrange de vous et ne pas essayer de raser sa fourrure”. Le court métrage tout en délicatesse et crayonné, muet et poétique raconte avec justesse et bienveillance l’acceptation de soi-même. Un message qui peut être particulièrement parlant à l’adolescence durant laquelle la puberté peut faire changer l’enveloppe corporelle.

La réalisatrice du court métrage “Foreign Body” est Marta Magnuska. Jeune cinéaste née en 1990 en Pologne, elle est diplômée de la Faculté de Graphisme et Peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Łódź. “Foreign Body” est son premier court métrage datant de 2016, il a été produit par son école et a tourné dans plusieurs dizaines de festivals. Marta Magnuska a également réalisé “Inny” en 2018. La jeune réalisatrice polonaise est une des figures montantes de l’animation européenne.

Regarder “Foreign Body” (2016) de Marta Magnuska sur Vimeo ou ci-dessous :